ActualitésSuisse : Les émissions de gaz à effet de serre en baisse

Actualités

epa07214596 A general view of the biggest thermal power station in Macedonia, the 'REK BITOLA', near the city of Bitola, the Former Yugoslav Republic of Macedonia, 07 December 2018. The thermal power station 'REK BITOLA' is the biggest producer of electric energy in FYROM with production of over 50 per cent of the total electricity produced in the whole country. According to a report by the UN, CO2 emissions have gone up for the first time in four years. The report comes just days ahead of the COP24 United Nations Climate Change Conference taking place in Poland, being held from 02 to 14 December.  EPA-EFE/GEORGI LICOVSKI
15 Avr

Suisse : Les émissions de gaz à effet de serre en baisse

Genève  – Les émissions de gaz à effet de serre en Suisse affichent une légère tendance baissière, a indiqué lundi l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), notant que ces émissions se sont élevées en 2017 à 47,2 millions de tonnes d’équivalents CO2, soit un million de tonnes de moins qu’en 2016.

Cette diminution s’explique notamment par le recul de la consommation des combustibles dans les secteurs du bâtiment et de l’industrie, explique l’OFEV dans un communiqué, précisant qu’en 2017, les émissions ont été dans l’ensemble inférieures d’environ 12 % à celles de 1990.

Dans le secteur du bâtiment, ces émissions ont totalisé 12,6 millions de tonnes d’équivalents CO2, ce qui représente une diminution de 26 % par rapport à 1990, fait savoir la même source, notant qu’il s’agit plus ou moins du niveau atteint en 2015.

La baisse de 0,6 million de tonnes par rapport à l’année précédente résulte de deux choses. D’une part, de l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments et de l’utilisation de pompes à chaleur et d’énergies renouvelables à la place de chauffages à l’huile ou au gaz. D’autre part, de la douceur de l’hiver. Dans le secteur du bâtiment, les combustibles fossiles continuent majoritairement d’être utilisés pour le chauffage.

Selon l’OFEV, le secteur du bâtiment affiche une diminution d’émission de 0,3 million de tonnes par an. Cette baisse n’est toutefois pas suffisante pour atteindre l’objectif de réduction de 40 % d’ici à 2020.

Durant la même période, les émissions du secteur de l’industrie ont été de 10,7 millions de tonnes d’équivalents CO2, soit une baisse de 18% par rapport à 1990 et de 0,2 million de tonnes par rapport à 2016.

Ce recul est lié pour moitié à la baisse de la production de chaleur à distance d’origine fossile, due à la douceur de l’hiver. Le secteur a actuellement déjà atteint son objectif de réduction de -15 % d’ici à 2020. Des mesures supplémentaires devront toutefois être prises pour qu’il puisse enregistrer une baisse plus importante d’ici à 2020, et au-delà, estime l’Office.

S’agissant des émissions liées aux transports, elle se sont chiffrées à 15 millions de tonnes d’équivalent CO2 ( +1 % qu’en 1990 et -2 % qu’en 2016).

Voir Aussi