ActualitésNiger : appui de l’UE en faveur des enfants victimes de malnutrition

Actualités

personnes
04 Juin

Niger : appui de l’UE en faveur des enfants victimes de malnutrition

Niamey- L’Union européenne (UE) a apporté un soutien financier supplémentaire de 2,6 millions de dollars à l’UNICEF pour venir en aide aux enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère au Niger, dans le contexte du COVID-19.

« Cette nouvelle contribution aidera l’UNICEF et ses partenaires dans leurs efforts visant à réduire l’incidence de la malnutrition aiguë sévère et à prévenir la mortalité chez les enfants de moins de cinq ans, tout en renforçant les systèmes et la résilience dans les zones du Niger touchées par des situations d’urgence », selon l’institution européenne..

Au Niger, au cours de ces dernières années, le taux de malnutrition aiguë globale chez les enfants de moins de cinq ans est resté constamment au-dessus du niveau d’alerte de 10%, selon l’UE, avec en moyenne, 350 à 400.000 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë sévère admis en traitement, chaque année.

L’on estime, poursuit l’UE, « que le nombre d’enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère risque d’augmenter de 30% cette année en raison de l’impact de COVID-19 sur la situation de la sécurité alimentaire ainsi que sur l’accès des enfants et de leurs mères aux soins appropriés et aux services de santé de base ».

Aussi, ce soutien aidera l’UNICEF « à améliorer l’accès à des traitements de qualité contre la malnutrition aiguë sévère en fournissant des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi aux établissements de santé afin de traiter plus de 36.000 enfants atteints de malnutrition aiguë sévère », indique-t-on de même source.

Selon le bilan officiel, le Niger qui a enregistré son premier cas de coronavirus, le 19 mars dernier, compte, en date de mardi, 960 cas de COVID-19 dont 65 décès et 848 guérisons, alors que 47 patients sont toujours sous traitement.

Voir Aussi