ActualitésDanemark : Orsted et East Hampton installeront le câble d’exportation du parc éolien offshore de…

Actualités

Commission européenne
15 Sep

Danemark : Orsted et East Hampton installeront le câble d’exportation du parc éolien offshore de South Fork

Copenhague – Le développeur énergétique danois Orsted a conclu un accord avec la ville new-yorkaise d’East Hampton pour permettre l’installation et la maintenance du câble d’exportation du parc éolien offshore de 130 MW de South Fork.

L’accord dit de « communauté hôte » pour le développement de 15 turbines dans les eaux fédérales américaines à 48 km à l’est de Montauk Point, Long Island, ne prendra effet que si le projet obtient l’approbation de l’État de New York.

Selon l’accord proposé, Orsted effectuerait deux « paiements d’étape » initiaux de 500 000 USD chacun à la ville.

Le premier paiement non remboursable serait effectué dans les 90 jours suivant l’entrée en vigueur de l’accord ; le second serait réalisé dans les 90 jours suivant le début de la construction.

En retour, East Hampton accorderait les servitudes nécessaires pour installer la portion extracôtière de plus de six kilomètres de la ligne de transport d’électricité de 138 kV à neuf mètres sous une plage publique à Wainscott.

Orsted effectuerait alors 25 paiements annuels commençant à 870 000 USD la première année et augmentant de 2% chaque année pour un paiement total d’environ 28,9 millions de dollars.

Un accord de servitude distinct, toujours en discussion, imposerait un certain nombre de restrictions de construction, de protections environnementales et de clauses de restauration après l’installation du câble ou si la servitude est un jour résiliée.

Des discussions entre East Hampton et Orsted étaient en cours depuis 2018.

Le superviseur d’East Hampton Town, Peter Van Scoyoc, a déclaré que « l’énergie éolienne offshore représente un élément important qui aidera la ville d’East Hampton à atteindre son objectif d’énergie 100% renouvelable ».

« Les administrateurs d’East Hampton Town ont hâte de pouvoir appliquer le produit de l’accord avec la communauté hôte à des projets qui protégeront et restaureront notre environnement local, du maintien des écosystèmes des eaux locales à l’augmentation de la productivité dans ces eaux pour nos pêcheries locales », a-t-il souligné.

Le projet est également examiné par le Federal Bureau of Ocean Energy Management des États-Unis.

Voir Aussi