ActualitésL’AIE abaisse sa prévision de demande pétrolière pour 2020

Actualités

15 Sep

L’AIE abaisse sa prévision de demande pétrolière pour 2020

Paris – L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a abaissé, mardi, ses prévisions d’évolution de la demande pétrolière pour l’année 2020, en raison de la crise sanitaire due au nouveau coronavirus.

« Une résurgence de cas de Covid-19 dans de nombreux pays, des mesures de confinement locales, la poursuite du télétravail et la faiblesse du secteur aérien nous ont conduit à abaisser nos estimations de la demande pour les troisième et quatrième trimestres de 2020 », souligne l’AIE dans son rapport mensuel sur le pétrole, évoquant des perspectives encore plus « fragiles » pour le marché.

L’Agence, basée à Paris, anticipe une chute annuelle de 8,4 millions de barils par jour (mb/j) de la demande mondiale cette année, contre 8,1 mb/j prévus dans son rapport précédent.

Pour 2021, la demande devrait rebondir de 5,5 mb/j que lors de la dernière estimation, pour s’établir au final à 97,1 mb/j, à un niveau inférieur à celui de 2017.

Lundi, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s’était montrée plus pessimiste pour la demande mondiale de pétrole en 2020 et pour l’année prochaine, en raison notamment de la faiblesse persistante dans certains pays asiatiques à la suite de la pandémie de Covid-19.

Voir Aussi