ActualitésInde: Environ 95% de la pollution atmosphérique à Delhi est due à des facteurs locaux

Actualités

pollution atmosphérique Canada
16 Oct

Inde: Environ 95% de la pollution atmosphérique à Delhi est due à des facteurs locaux

New Delhi – Environ 95% de la pollution atmosphérique à Delhi est due à des facteurs locaux tels que les travaux de construction et de démolition, la combustion de la biomasse et les ordures, a indiqué jeudi le ministre indien de l’Environnement, Prakash Javadekar, notant que la part du brûlage des chaumes n’était que d’environ 4% à ce jour.

Il a également exhorté le gouvernement du Pendjab (nord) à mettre fin aux activités de brûlage des chaumes, qui contribuent à la dégradation de la qualité de l’air de Delhi.

Les agriculteurs de plusieurs Etats indiens procèdent au brûlage des chaumes chaque automne afin de nettoyer rapidement les terres de la paille, d’éliminer les mauvaises herbes et d’améliorer la qualité du sol.

En 2019, l’Inde a dominé la liste des zones urbaines les plus polluées au monde avec 14 sur les 20 premières villes du classement établi par IQAir.

Voir Aussi