ActualitésCOP23/Sommet mondial des patronats : le secteur privé déterminé à agir

Actualités

Meriem Bencheqroun- Paris - 3-ème sommet mondial des patronats-M Eology
14 Nov

COP23/Sommet mondial des patronats : le secteur privé déterminé à agir

Bonn – Les participants à la 3-ème édition du sommet mondial des patronats, organisée mardi à Bonn à l’initiative de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) dans le cadre de la COP 23, ont souligné que le secteur privé est de plus en plus conscient des enjeux climatiques et déterminé à agir à travers des actions concrètes pour relever ces défis.

Lors de ce rassemblement de la communauté d’affaires, tenu au Pavillon marocain à la 23-ème Conférence des Parties à la convention cadre des Nations unies sur le changement climatique (COP 23), les intervenants ont mis l’accent sur le rôle des acteurs non étatiques et notamment le secteur privé dans la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat.

Ouvrant ce sommet, le président de la COP 22 Salaheddine Mezouar a indiqué que l’accord de Paris ne peut vivre qu’avec l’implication des acteurs de transformation dont le secteur privé, les territoires, les villes et la société civile, se félicitant du rôle de plus en plus actif du secteur privé depuis la COP 21 et celle de Marrakech marquée par le lancement d’un réseau de patronats intitulé « Marrakech Business Action For Climate » (MBA 4 Climate) qui regroupe une cinquantaine d’organisations patronales.

Il a aussi insisté sur l’irréversibilité de l’accord de Paris, mettant l’accent sur l’importance de développer les capacités en termes d’innovation d’où le rôle important du secteur privé.

Pour sa part, Leonard Chan, de la Fédération fidjienne du commerce et des employeurs a relevé que le secteur privé est impacté par le changement climatique, mettant l’accent sur le rôle de ce secteur notamment en matière d’adaptation et pour mobiliser les financements nécessaires.

Il a en outre affirmé que la COP 22 a permis de progresser sur cette question relative au rôle du secteur privé à travers le lancement du réseau MBA 4 Climate.

Prenant la parole à son tour, le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel, Li Young, a affirmé que l’Organisation, encouragée par le processus enclenché lors de la COP de Marrakech, est disposée à apporter son soutien au secteur privé et notamment les PME en vue de promouvoir l’efficacité énergétique.

Le vice-président de la Banque mondiale Hartwig Schafer a, quant à lui, exprimé la disposition de la Banque mondiale à travailler avec le secteur privé en particulier en matière de résilience et pour relever les défis liés à la création d’emplois.

Pour Fathallah Sijilmassi, secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée (UpM), le changement climatique offre l’opportunité de créer de l’emploi notamment en Méditerranée.

Investir dans la lutte contre le changement climatique est une opportunité pour promouvoir la croissance et créer de l’emploi, a-t-il expliqué, soutenant que l’implication des gouvernements à eux seuls ne suffit pas. D’où l’importance du rôle du secteur privé qui doit proposer des solutions aux défis climatiques.

Inia Seruiratu, champion de Haut niveau de la COP 23 a estimé, pour sa part, que les gouvernements ne peuvent pas agir seuls pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris, faisant observer que les entreprises ont déjà commencé à adopter des mesures en faveur du climat.

Clôturant ce sommet, la présidente de la CGEM, Mme Miriem Bensalah Chaqroun, a fait remarquer qu’une dynamique entre le public et le privé concernant les défis du changement climatique commence à se dessiner durant ces dernières COP, mettant en avant le rôle de MBA 4 Climate qui se veut une plateforme d’échange d’expertises.

Elle a aussi réitéré l’engagement du secteur privé pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris, se disant convaincue de l’importance de l’action menée par le MBA 4 Climate.

Mme Bensalah Chaqroun a également évoqué le rôle du secteur privé pour créer la dynamique et proposer des solutions innovantes en vue d’accompagner l’accord de Paris.

Organisée avec l’appui du patronat des Iles Fidji et de Major Economies Business Forum on Energy Security and Climate Change (BizMEF), la troisième édition du Sommet mondial des Patronats est un évènement d’envergure qui a pour objectif de confirmer l’engagement du secteur privé mondial dans la lutte contre le changement climatique à travers la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Voir Aussi