ActualitésAccord de l’UE sur le CO2: salué par Merkel, dénoncé par l’automobile allemande

Actualités

Angela-Merkel
10 Oct

Accord de l’UE sur le CO2: salué par Merkel, dénoncé par l’automobile allemande

Berlin- La chancelière allemande Angela Merkel a salué mercredi l’accord européen, conclu la veille sur la baisse des émissions de CO2 des voitures neuves, auquel s’est opposé le lobby de l’automobile qui a agité la menace de suppressions d’emplois.

La dirigeante allemande a qualifié cet accord d' »acceptable », ajoutant qu’en l’absence de celui-ci, « il n’y aurait pas de prévisibilité pour l’industrie automobile européenne » et cela aurait constitué « un mauvais signal ».

Les pays de l’UE se sont accordés mardi sur une baisse de 35% des émissions de CO2 des voitures neuves en 2030, certains dénonçant un manque d’ambition après le rapport alarmant des experts de l’ONU sur le réchauffement climatique.

La réduction décidée au final à hauteur de 35% est accompagnée d’une « série de conditions importantes », a expliqué la chancelière, parmi lesquelles figure une clause de révision en 2023.

Ainsi, la rapidité pour réduire les émissions de CO2 dépendra en grande partie de la percée du parc automobile électrique, un segment qui a du mal à se faire une place sur le marché allemand.

De son côté, la fédération allemande de l’automobile VDA, à la tête d’un secteur qui emploie 800.000 personnes dans le pays, a qualifié l’accord européen d' »irréaliste » et de « dangereux pour l’emploi ».

« L’industrie automobile européenne sera encore plus exposée à la concurrence européenne.(…). Cela met des emplois et des sites de production en danger », a réagi le président de la VDA, Bernhard Mattes.

Angela Merkel a déclaré, quant à elle, qu’il existait un « accord très strict » entre les États membres et la Commission européenne pour maintenir le compromis obtenu lors des négociations avec le Parlement européen.

Les constructeurs allemands sont sur la sellette depuis les révélations du « dieselgate » en 2015, qui ont révélé des tricheries sur plus d’une dizaine de millions de voitures équipées de dispositifs anti-pollution truqués.

Voir Aussi