ActualitésDes activistes d’Extinction Rebellion tentent de bloquer l’aéroport de London City

Actualités

Des activistes
10 Oct

Des activistes d’Extinction Rebellion tentent de bloquer l’aéroport de London City

Londres – Des activistes du mouvement écologiste Extinction Rebellion tentaient, jeudi, de bloquer l’aéroport de London City, situé très près du centre de Londres, annonçant des manifestations « pacifiques » de trois jours, sans conséquences immédiates sur les vols.

« Nous confirmons qu’un certain nombre de manifestants sont arrivés à l’aéroport », a indiqué sur Twitter l’aéroport qui affirme rester « pleinement ouvert et opérationnel ».

Le mouvement rebelle a confirmé que « des centaines de participants se sont déjà inscrits pour faire barrage de leur corps de façon à bloquer l’aéroport, désireux de sacrifier leur liberté dans ce but ».

Selon la police de Londres, plus de cinq cents personnes ont été arrêtées depuis le début du mouvement, lundi. Suffisamment équipés pour rester sur place trois jours, les militants prévoient de se rassembler depuis les différents sites qu’ils occupent autour de Westminster, où sont concentrés les principaux lieux du pouvoir britannique, pour converger vers l’aéroport de London City.

Le groupe a aussi averti que s’il ne parvienne pas à mener son action à l’intérieur de l’aéroport, les militants « le bloquera depuis l’extérieur », faisant barrage aux navettes ferroviaires et accès routiers.

Ses membres jugent incompatible l’extension de l’aéroport avec la crise climatique et « l’urgence écologique » déclarée par le Parlement, ainsi que les engagements du gouvernement d’atteindre en 2050 un bilan carbone neutre. Au Royaume-Uni comme dans d’autres pays, Extinction Rebellion demande que cet objectif soit avancé à 2025.

« L’aéroport de London City prévoit de doubler le nombre de ses vols », a dénoncé Rupert Read, l’un des porte-parole du mouvement écologiste, soulignant que l’infrastructure est utilisée « de manière disproportionnée par les jets privés et les financiers ».

L’aéroport a indiqué sur son site internet travailler avec la police londonienne pour « assurer la sécurité des passagers » et « minimiser les perturbations ». Il appelle les passagers à ne pas modifier leurs plans mais à se renseigner sur leurs vols.

Depuis lundi, Extinction Rebellion a entamé une manifestation planifiée de deux semaines au centre de Londres, visant à bloquer de nombreux sites autour du Parlement, pour protester contre le manque d’action contre la crise de réchauffement climatique.

Lancé en 2018, Extinction Rebellion avait lancé les manifestations contre le gouvernement britannique le 31 octobre dernier. Le groupe revendique une action immédiate contre la destruction de l’environnement, après les terribles prédictions selon lesquelles l’être humain ferait face à une menace existentielle si le changement climatique et la perte de biodiversité se poursuivaient

Voir Aussi