ActualitésVietnam: 19 animaux sauvages sauvés en janvier

Actualités

epa05171525 A Cambodian animal keeper carries a male pangolin at Phnom Tamao Wildlife Rescue Center in Takeo province, Cambodia, 20 February 2016. The world marks the annual Pangolin Day on 20 February to raise awareness for pangolin conservation, as they estimated that every year about 10,000 pangolins are trafficked.  EPA/MAK REMISSA
23 Fév

Vietnam: 19 animaux sauvages sauvés en janvier

Hanoï- Un total de 19 animaux sauvages rares ont été sauvés des commerçants illégaux et des braconniers en janvier dernier, selon un rapport de l’ONG Education pour la nature-Vietnam (ENV).

 

Huit animaux sauvages rares remis volontairement par la population:

Huit animaux sauvages ont été remis volontairement par la population locale, dont deux pangolins, un douc, un python et quatre singes. Ils ont été emmenés dans des réserves naturelles ou libérés dans la nature.

Les autorités vietnamiennes compétentes s’emploient également à combattre et à réprimer les crimes contre les espèces sauvages.

 

Découverte de deux oursons qui étaient capturés par un trafiquant à Hai Phong:

Le département de la police de l’environnement de la ville de Hai Phong a découvert et confisqué deux oursons qui étaient capturés par un trafiquant dans la ville de Hai Phong.

 

Les résultats positifs, la preuve d’une bonne sensibilisation:

Selon la directrice adjointe d’ENV, Bui Thi Ha, ces résultats montrent un changement positif dans la sensibilisation de la communauté à la protection de la faune.
La confiscation a montré la détermination des autorités dans un effort conjoint visant à empêcher le commerce illégal d’espèces sauvages au Vietnam.

 

Nécessité de sanctions strictes:

Cependant, des sanctions strictes sont nécessaires pour traiter toutes les violations afin de prévenir de tels crimes, a-t-elle souligné.

Plus de 521 animaux sauvages menacés d’extinction ont été sauvés au Vietnam en 2018 grâce à l’engagement des citoyens et des forces de l’ordre, selon Education for Nature-Vietnam.

Selon ENV, garder en captivité les animaux menacés d’extinction et stocker les produits dérivés de la faune reste une pratique courante. Elle touche particulièrement les singes, les ours, les tigres et les tortues de mer.

Créée en 2000, Education for Nature – Vietnam (ENV) s’intéresse à la protection de la nature et de l’environnement. Elle essaie de combattre le trafic illégal des animaux sauvages et de sensibiliser la population vietnamienne à la nécessité de protéger toutes les espèces faunistiques.

Elle travaille en concertatin avec les partenaires gouvernementaux pour renforcer les politiques et législations en la matière.

Voir Aussi