ActualitésLes Antilles en alerte maximale au passage de l’ouragan Irma

Actualités

06 Sep

Les Antilles en alerte maximale au passage de l’ouragan Irma

San Juan  – Les Antilles se sont mises en alerte maximale après le déferlement de l’ouragan Irma mercredi dans les Caraïbes.

Irma, un ouragan majeur de catégorie 5, la plus forte sur l’échelle d’intensité des cyclones, devait toucher à la mi-journée la partie nord des îles du Vent, dont Saint-Martin et Saint-Barthélémy qui ont été placées en alerte violette. Ce plus haut niveau d’alerte impose le confinement total des habitants.

Classé comme l’un des cinq plus puissants ouragans de l’Atlantique de ces 80 dernières années, le cyclone charrie des vents de près de 300 km/h, selon le Centre américain des ouragans.

Plus au Sud, la Guadeloupe et la Martinique, desquelles l’ouragan s’est éloigné, sont en alerte rouge.

Le NHC a diffusé des alertes à l’ouragan pour Antigua et Barbuda, Anguilla, Montserrat, St. Kitts et Nevis ainsi que les îles Vierges britanniques et américaines, Porto Rico et la République dominicaine.

Ces territoires doivent s’attendre « à des vents extrêmement dangereux, des ondes de tempêtes et des risques pluviométriques », précise le NHC.

Le cyclone devrait atteindre dans l’après-midi le territoire américain de Porto Rico et se diriger ensuite vers la Floride, placée en état d’urgence, en passant par Haïti et Cuba.

A Porto Rico, le gouverneur Ricardo Rossello, décrétant l’état d’urgence, a mobilisé la Garde nationale et appelé les 3,4 millions d’habitants du territoire à se préparer au cyclone et à se réfugier dans les 460 abris à leur disposition.

« C’est un phénomène sans précédent », a souligné Ricardo Rossello lors d’une conférence de presse.

Irma est le second phénomène majeur de la saison des ouragans dans l’Atlantique après Harvey, qui a provoqué des crues catastrophiques dans le sud du Texas à la fin août, fait 60 morts et causé des dégâts estimés à 180 milliards de dollars.

REW.

Voir Aussi