ActualitésArgentine : lancement d’un Programme national pour la restauration des forêts autochtones dégradées

Actualités

Forêt- ecology
14 Mar

Argentine : lancement d’un Programme national pour la restauration des forêts autochtones dégradées

Buenos Aires – Un Programme national pour la restauration des forêts autochtones dégradées vient d’être lancé par le ministère argentin de l’Environnement et du Développement durable.

Il s’agit la principale opération de reboisement au cours des cinquante dernières années.

Dans ce cadre, le ministère a appelé à soumettre des projets à cet égard qui vont concerner dix provinces.

Il sera procédé dans un premier temps au reboisement de 900 hectares à Cuenca Salí-Dulce, El Monte, Espinal, Andino Patagónico.

Cette initiative est ouverte aux entités qui disposent de l’expérience dans ce domaine, telles que les universités, les organisations non gouvernementales, les entreprises et les fondations privées.

===========================

Colombie :

Le ministère de l’Environnement et du développement durable vient d’émettre un arrêté relatif au recyclage des huiles de cuisson pour d’autres usages.

Dorénavant les entreprises disposant du savoir-faire nécessaire, seront autorisées à collecter les huiles de cuisson à des fin de recyclage, rapportent les médias locaux.

Après usage, l’huile de cuisson devient hautement polluante obstruant les conduites d’eau et d’assainissement, précisent-ils, ajoutant qu’un litre d’huile peut polluer jusqu’à 1.000 litres d’eau.

===========================

Brésil:

La fréquentation des Parcs nationaux a augmenté de 20% en 2017, a annoncé l’Institut Chico Mendes pour la conservation de la biodiversité (ICMBio).

Selon des données compilées par cet organe environnemental, près de 10,7 millions de personnes ont visité les unités fédérales de conservation (parcs, forêts, réserves), ce qui équivaut à une hausse de 20%, soit l’augmentation la plus importante au cours des dix dernières années.

Selon le président de l’organe, Ricardo Soavinski, l’augmentation des visites reflète l’amélioration de la qualité des services offerts et aussi un plus grand intérêt pour la nature et la récréation dans les espaces naturels.

Dans le classement des parcs les plus visités, le Parc National de Tijuca, à Rio de Janeiro, vient en tête avec 3,3 millions de visiteurs en 2017, suivi du parc d’Iguaçu, à Paraná, avec 1,8 million de visiteurs et le parc national de Jericoacoara à Ceará.

===========================

Chili:

Le Service de l’agriculture et de l’élevage au Chili (SAG) a confirmé, mardi, la présence de cinq espèces de mouches des fruits dans la région d’El Sauce de Los Andes près de Valparaiso, sur la côte pacifique, dans des plantations de raisin situés et qui ont été mis en quarantaine.

Bien qu’au Chili cet insecte ait été officiellement éradiqué depuis 1995, chaque fois que des spécimens de cette espèce se trouvent sur le sol national, le SAG promulgue un protocole d’action global en raison des pertes que sa présence peut générer pour les plantations qui exportent leurs récoltent vers différents marchés internationaux.

Pour la chef du bureau provincial du SAG de Los Andes, Laura Berrios, la présence de la « Ceratitis capitata », du nom scientifique de la mouche des fruits, est confirmée, les protocoles d’alerte sont activés dans les plantations affectées et à leurs alentours.

La mise en quarantaine durera au moins 40 jours, une période où ce le fruit produit ne peut quitter la zone touchée ou être mis en vente, générant ainsi des pertes pour les producteurs concernés.

===========================

Pérou :

La gestion et l’usage rationnelle de l’eau dans le cadre d’une approche participative et multi sectorielle et intégrée constituent le principal défi pour le Pérou, a indiqué le président Pedro Pablo Kuczynski.

« On a un grand défi au Pérou: nous devons préserver les eaux souterraines et améliorer la gestion de l’eau (…) Je ne ménagerai aucun effort dans ce domaine », a dit M. Kuczynski qui s’exprimait lors de la présentation du projet intégré des ressources aquatiques.

Il a également souligné la nécessité de promouvoir la prise de conscience quant à l’importance de la préservation des forêts de l’Amazonie pour faire face à la déforestation dans cette région.

Voir Aussi