ActualitésArgentine: Près de 10 millions d’hectares de terres agricoles affectés par les inondations

Actualités

cyclone_de_tilouguite_-_azilal_-_m11
13 Sep

Argentine: Près de 10 millions d’hectares de terres agricoles affectés par les inondations

Buenos Aires – Les inondations ont touché 10 millions d’hectares de terres agricoles dans plusieurs régions de l’Argentine, ont indiqué les médias locaux.

Les provinces de Buenos Aires, Pampa, Cordoba et Santa FE ont été les plus affectées par ces inondations qui ont causé des dégâts économiques estimés à 1,5 milliard USD, a précisé la Confédération des associassions rurales de Buenos Aires et de la Pampa (Carbap).

Selon les estimations de la Confédération, 25% de la production agricole se concentre dans les régions affectées et afin de faire face à cette situation critique les autorités de tutelle ont annoncé la mobilisation de 46% du budget du Fonds des Urgences aux 9600 producteurs affectés par cette catastrophe naturelle.
Voici par ailleurs le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud pour la journée du mercredi 13 septembre :

Brésil:

Sept des neuf États de l’Amazonie utilisent le système national de contrôle de l’origine des produits forestiers (Sinaflor), entré en vigueur en mars dernier en vue de lutter contre le déboisement illégal.

Après les Etats d’Acre, Amapá, Amazonas, Rondônia, Roraima et Maranhão qui ont adopté ce système, ceux du Tocantins, Rio Grande do Sul et de Santa Catarina devront déployer Sinaflor le 18 septembre prochain.

En octobre, le système sera opérationnel dans le Minas Gerais, Espirito Santo, Rio de Janeiro et Parana.

Le système Sinaflor, créé par l’Institut brésilien de l’environnement (Ibama), prévoit le marquage électronique des arbres lorsqu’ils sont coupés pour s’assurer qu’ils sont passés par les différentes étapes de la chaîne de production, ce qui permettra de lutter contre la coupe illégale, le trafic de bois vers des pays voisins.

Ce système assorti d’un programme de cartographie satellite permettra aux autorités de vérifier si le bois vendu sous le label « légal » provient bien de la zone de production d’origine indiquée sur l’étiquette.

La plateforme Sinaflor permettra aussi de tracer les autorisations d’exploitation pour le transport, le stockage, le traitement et l’exportation de bois et d’autres sous produits comme le charbon de bois.

Chili :

Dans un acte symbolique organisé lundi par le ministère de l’Environnement et le Conseil régional des droits de l’homme du gouvernement régional de Los Ríos, au sud de la capitale Santiago, il a été procédé à la plantation de 36 arbres indigènes en souvenir des anciens prisonniers politiques exécutés pendant la dictature militaire du Général Augusto Pinochet (1973-1990).

Baptisée « Plantation d’arbres pour la mémoire », cette opération représente, selon ses initiateurs, un espace de réflexion visant à transformer la mémoire en vie, et ne pas oublier les personnes qui ont lutté pour un pays meilleur.

Pour le président de l’Association des anciens prisonniers politiques et proches de Valdivia, Oscar Retamal, cet acte vise à symboliser la mémoire des événements qui ont eu lieu pendant la dictature. « Ces arbres symboliseront la mémoire de ceux qui étaient dans cette prison, ont été retirés d’entre leurs douze compagnons et ont été fusillés de manière cruelle « , a-t-il déclaré.

Pérou:

Le Pérou a gagné le prix « World Travel Awards » de la meilleure destination verte en Amérique latine pour l’année 2017, une reconnaissance de la qualité des services et prestations offerts par les établissements hôteliers, les restaurants, les agences de voyage et du tourisme en général.

Réagissant à cette distinction, la commission péruvienne de promotion des exportations et du tourisme a estimé que ce prix est une récompense de la richesse du pays et de ses efforts dans le domaine du tourisme.

La cérémonie de remise des World Travel Awards s’est déroulée samedi dernier au Mexique.

Voir Aussi