ActualitésAustralie: Le déni du changement climatique est une perte de temps

Actualités

16 Jan

Australie: Le déni du changement climatique est une perte de temps

Canberra- La ministre australienne de l’Industrie, des Sciences et de la Technologie, Karen Andrews, a souligné mercredi que le déni du changement climatique est une perte de temps, qui devrait plutôt être consacrée à la nécessité urgente de mettre en œuvre des mesures d’atténuation et d’adaptation.

« Chaque seconde que nous passons à discuter de la réalité du changement climatique est une seconde dont nous ne passons pas à parler et à mettre en place des stratégies visant à atténuer ses effets », a indiqué Mme Andrews, qui devrait tenir aujourd’hui à Canberra une réunion avec des scientifiques de haut niveau sur la réponse aux incendies de brousse sans précédent qui ravagent le pays-continent.

Avant la réunion, la ministre a appelé toutes les parties concernées à fédérer leurs efforts pour se concentrer sur la réponse à la menace actuelle.

« Nous devons dépasser toute discussion sur la réalité du changement climatique pour se concentrer sur les stratégies d’atténuation et d’adaptation », a-t-elle affirmé.

Au moins 26 personnes ont été tuées dans les feux de brousse sans précédents qui ravagent le pays-continent depuis septembre dernier, alors que près de huit millions d’hectares ont été brûlés et environ 2.000 maisons détruites dans trois Etats.

Quelque 480 millions d’animaux indigènes auraient péri dans ces flammes, notamment dans l’État de la Nouvelle-Galles du Sud, tandis que des dizaines de milliers de têtes de bétail auraient été perdues dans l’Etat du Victoria, selon le ministère d’Agriculture de l’Etat.

La catastrophe a attisé les inquiétudes croissantes concernant le changement climatique sur le continent le plus sec du monde et a déclenché une réaction violente contre le gouvernement conservateur.

Voir Aussi