ActualitésAustralie : Nette réduction des émissions de CO2

Actualités

02 Juin

Australie : Nette réduction des émissions de CO2

Canberra – Les émissions australiennes de dioxyde de carbone (CO2) ont diminué de 0,9% en 2019, notamment en raison d’une baisse considérable des émissions agricoles suite à la sécheresse exceptionnelle subie par l’Australie l’année dernière, selon le ministère australien de l’Énergie.

Les émissions totales de dioxyde de carbone ont totalisé 532,5 mégatonnes l’année dernière, un niveau sans précédent depuis 2015, a précisé le ministère dans un rapport publié lundi, ajoutant que les émissions ont diminué de 0,5% au cours du dernier trimestre 2019.

Alors que les émissions provenant des exportations ont augmenté de 3% l’année dernière notamment en raison de la hausse des exportations du gaz naturel liquéfié, les émissions agricoles ont chuté de 5,8%, en partie à cause de la sécheresse et les émissions du secteur de l’électricité ont diminué de 2,9% grâce à une réduction de 4,3% de la production de charbon et à une augmentation de 10% du part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national, a noté la même source.

Les écologistes craignent que les progrès ne soient de courte durée car cette baisse a été réalisée principalement par la sécheresse et des politiques qui prennent fin, tandis que le gouvernement favorise une croissance du gaz naturel liquéfié.

Premier exportateur mondial de charbon, l’Australie est l’un des plus gros émetteurs de carbone par habitant. D’ailleurs, une grande partie de l’électricité du pays est produite par des centrales à charbon.

L’année dernière, les exportations australiennes de charbon ont augmenté de 0,8% pour atteindre 382 millions de tonnes, ce qui, combiné à des prix plus élevés, a généré des revenus records de 67 milliards de dollars américains et a fait du charbon un minerai plus important que le fer dans le pays.

La production de charbon australien devrait augmenter de 1,4% par an, passant de 409 millions de tonnes en 2018 à 444 millions de tonnes en 2024, selon les prévisions de l’agence internationale de l’Energie.

Le gouvernement australien, qui s’est engagé de réduire ses émissions de carbone d’au moins 26% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2005, avait supprimé une taxe sur le carbone et avait mis en place un plan visant à mettre en place un marché de crédits carbone.

 

Voir Aussi