ActualitésAustralie : Le système de santé mal préparé au changement climatique (experts)

Actualités

Inondations Australie AFP
15 Avr

Australie : Le système de santé mal préparé au changement climatique (experts)

Canberra – L’Australie n’est pas prête à faire face à de futures urgences sanitaires causées par des catastrophes naturelles, ont averti des experts australiens en santé publique.

Des inondations aux vagues de chaleur, en passant par la sécheresse, les cyclones et les feux de brousse, « la fréquence, l’intensité et la durée » des catastrophes naturelles en Australie augmentent et nos systèmes de santé luttent pour faire face à la situation, ont déclaré trois grands experts en santé publique.

« Alors que l’Australie est géo-physiquement stable et protégée dans une certaine mesure contre des catastrophes de grande envergure, tels les tremblements de terre et les tsunamis, nous sommes toutefois vulnérables aux catastrophes et urgences liées au climat », ont écrit les chercheurs dans un article publié lundi sur le Medical Journal of Australia.

Intitulé « Systèmes de santé résilients: se préparer aux catastrophes climatiques et autres urgences », cet article a été rédigé par Gerard FitzGerald, professeur de santé publique à l’Université de technologie du Queensland, Professeur Anthony Capon de l’Université de Sydney et Dr Peter Aitken de l’Unité de gestion des catastrophes naturelles du Queensland.

L’Australie doit préparer ses systèmes de santé aux catastrophes et urgences liées au climat en adoptant une « approche globale », intégrant « tous les éléments de la santé de la population », ont-ils déclaré.

« Nos systèmes actuels de notification des maladies sont trop lents et dépendent des individus qui identifient et signalent les problèmes émergents », ont déclaré les chercheurs, appelant à une meilleure surveillance en temps réel des capacités des ambulances, des services d’urgence et des hôpitaux.

« Nous avons besoin de mesures évolutives capables de traiter toute la gamme des problèmes, de l’habituel à l’inattendu, en utilisant des règles et des procédures normalisées », ont-ils expliqué.

Cet avertissement fait suite à la publication en octobre dernier d’un rapport accablant du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, selon lequel certaines des conséquences les plus terribles du réchauffement planétaire se produiraient plus tôt que prévu.

Après la publication du rapport, le président de l’Association médicale australienne, Dr Tony Bartone, a exhorté le gouvernement à ne pas ignorer les conséquences du changement climatique sur la santé humaine. « L’impact sur la vie humaine est significatif », a-t-il mis en garde.

Voir Aussi