ActualitésLes autorités argentines prévoient de fermer la seule prison de la capitale et d’en transformer…

Actualités

Le Chili récompensé pour la création de parcs naturels en Patagonie - MAP ECO
14 Mar

Les autorités argentines prévoient de fermer la seule prison de la capitale et d’en transformer une partie en espaces verts

Buenos Aires – Les autorités argentines ont annoncé leur intention de fermer la seule prison de la capitale Buenos Aires et d’en convertir une partie en espaces verts, après le transfert des 1.800 détenus vers un autre centre pénitencier qui sera construit dans la province.

Le maire de la ville, Horacio Rodríguez Larreta, et le ministre de la Justice, Germán Garavano, ont ainsi annoncé la fermeture du centre pénitencier fédéral situé dans le quartier de Davolo et la construction d’une nouvelle prison dans la localité de Marcos Paz, une décision qui intervient en réponse aux demandes des habitants du quartier.

Les détenus bénéficieront de meilleures conditions, a indiqué M. Larreta, soulignant qu’il était essentiel que les pensionnaires vivent dans de meilleures conditions et soient traités de manière différente afin qu’ils soient en mesure de réintégrer la société et de sortir du « cercle vicieux de la criminalité ».

Et de préciser que 65% de l’espace carcéral actuel sera transformé en espaces verts publics, tandis que les 35% restants seront dédiés à la construction de logement dont la hauteur ne dépassera pas celle des murs de la prison.

De son côté, le ministre de la Justice a souligné que cette mesure fait partie de la transformation « ambitieuse » du système pénal que conduit le gouvernement avec son programme « Justice 2020 » et qui inclut « beaucoup de réformes du système pénal, du code de procédure pénale outre l’amélioration du système pénitentiaire ».

La prison de Devoto a été inaugurée en 1927 pour recevoir des condamnés pour « ivresse ou vagabondage » dans un centre qui dépendait de la police.

Voir Aussi