ActualitésLa communauté internationale ne fait pas assez pour protéger la biodiversité (ONU)

Actualités

deux stratégies
16 Sep

La communauté internationale ne fait pas assez pour protéger la biodiversité (ONU)

Washington- Les Nations Unies ont affirmé que la communauté internationale ne faisait pas assez pour protéger adéquatement la biodiversité et la faune après avoir déterminé que les pays n’avaient atteint aucun des objectifs d’une liste de cibles établie il y a 10 ans.

Le Global Biodiversity Outlook 5, qui a été publié mardi avant un sommet de l’ONU sur la question plus tard ce mois-ci, a indiqué que le monde n’avait atteint aucun des 20 objectifs convenus par le monde lors d’un sommet de 2010 au Japon qui visait à rassembler des moyens pour ralentir la décomposition de la faune et des écosystèmes vitaux.

Parmi les objectifs figuraient l’élimination, la suppression progressive ou la réforme des « incitations, y compris les subventions, nuisibles à la biodiversité », de réduire de moitié « le taux de perte de tous les habitats naturels, y compris les forêts » d’ici 2020 et de réduire la pollution « à des niveaux qui ne nuisent pas au fonctionnement des écosystèmes et de la biodiversité ».

« La biodiversité diminue à un rythme sans précédent, et les pressions à l’origine de ce déclin s’intensifient. Aucun des Objectifs d’Aichi pour la biodiversité ne sera pleinement atteint, ce qui menacera à son tour la réalisation des objectifs de développement durable et sapera les efforts de lutte contre le changement climatique », lit-on dans le rapport.

Le rapport a révélé que les habitats naturels disparaissent toujours, que plusieurs espèces sont toujours menacées d’extinction et que des centaines de milliards de dollars de subventions gouvernementales dommageables pour l’environnement doivent encore être éliminées, entre autres.

Voir Aussi