ActualitésLe Brésil abritera la plus grande centrale photovoltaïque d’Amérique Latine

Actualités

Un technicien passe près de panneaux solaires sur le site de la première centrale solaire photovoltaïque au sol en France métropolitaine, le 19 novembre 2008 à Lunel. Le site qui s'étend sur 1,5 hectares, permet l'implantation de plus de 6500 modules photovoltaïques qui convertissent de l'énergie lumineuse en énergie électrique. La production de la centrale sera de 605 900 kWh électrique par an. L'intégralité de la production sera injecté sur le réseau de distribution national, sur la ligne haute tension (20000 volts) souterraine qui borde le site. AFP PHOTO PASCAL GUYOT / AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
14 Nov

Le Brésil abritera la plus grande centrale photovoltaïque d’Amérique Latine

Buenos Aires – La plus grande centrale photovoltaïque d’Amérique Latine, doit permettre au Brésil de tenir ses engagements pris lors des accords de Paris et qui consistent, notamment, à porter à 45% la part renouvelable dans la production totale d’énergie d’ici 2030.

Le site de 800 hectares est isolé dans une plaine à 350 km au nord de Belo Horizonte, capitale de l’État de Minas Gerais (sud-est).

La centrale, dotée de panneaux solaires sur une étendue grande comme plus de 1.200 terrains de football, est entrée en service le 9 novembre 2017.

Lorsque l’ensemble des installations de la centrale sera opérationnel, vers la fin du premier semestre 2018, le complexe aura une capacité installée de 400 MW, de quoi fournir de l’électricité à 420.000 foyers brésiliens pendant un an, faisant de lui le complexe solaire le plus puissant d’Amérique latine.

Par ailleurs, voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud pour la journée de mardi 14 novembre :

 

Argentine:

Les restes d’un Glyptodon ont été découverts dans la municipalité d’Entre Rios, à l’est du pays, rapportent les médias locaux.

L’animal, un tatou géant pesant environ 2 tonnes, a disparu il y a environ 8. 000 ans de l’Amérique du Sud.

Selon Graciela Ibargoyen, biologiste au Musée Régional des Sciences Naturelles et l’anthropologue Antonio Serrano, les restes découverts pourraient dater de 8.000 à 10.000 ans.

 

Chili:

Une coupure d’électricité a laissé sans provision à 350.000 personnes à Arica, Iquique et Alto Hospicio ce lundi en milieu de journée.

Plus précisément, comme l’a confirmé le gestionnaire du réseau de distribution, la situation a touché quelque 350.000 clients dans la zone urbaine entre les régions d’Arica et de Tarapacá, au nord du Chili.

A Tarapacá, la situation a duré environ 30 minutes, après quoi 100% du service a été normalisé dans les maisons touchées et le système de feux de circulation de la ville.

La société en charge du service a travaillé dans la restauration de l’énergie, dont la défaillance provenait de l’usine de distribution de Los Cóndores.

 

Pérou:

Le site archéologique péruvien, Machu Picchu, a été inscrit sur la liste des sites naturels menacés d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), selon les médias locaux.

Selon un rapport de l’UICN, le nombre de sites naturels menacés par le changement climatique est passé de 35 en 2014 à 62 actuellement.

Le nombre de sites classés par l’UNESCO en tant que patrimoine naturel mondial est de 241.

Ce rapport envoie un message clair aux représentants des pays réunis à Bonn dans le cadre de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique : les effets du changement climatique affectent rapidement les trésors les plus importants de la planète, a affirmé le directeur général de l’UICN .

« La détérioration rapide de notre patrimoine naturel souligne la nécessité d’adopter des mesures et d’engagements urgents et ambitieux pour concrétiser l’Accord de Paris », a expliqué Inger Andersen.

Voir Aussi