ActualitésBrésil : amende d’environ 10 M‎$ à Volkswagen pour pollution atmosphérique

Actualités

amende
20 Avr

Brésil : amende d’environ 10 M‎$ à Volkswagen pour pollution atmosphérique

Brasilia – L’Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles renouvelables (Ibama) a infligé une nouvelle amende d’environ 10 millions dollars à « Volkswagen do Brasil » pour pollution atmosphérique, en raison du rejet d’oxyde d’azote (NOx) dans l’atmosphère en violation des exigences établies dans la résolution N. 315/2002 du Conseil national de l’environnement (Conama).

Selon un communiqué de l’Ibama, « de 2011 à 2016, 2.737,2 tonnes de NOx ont été émises par 17.057 véhicules équipés du dispositif d’action indésirable, en dépassement des limites fixées par le Programme de contrôle de la pollution atmosphérique des véhicules à moteur (Proconve).

En mars 2017, l’Institut avait déterminé que Volkswagen devrait rappeler au moins 85% de tous les véhicules diesel Amarok (modèles 2011 et 2012) vendus dans le pays, a rappelé la même source, notant que la mesure permettrait la reprogrammation de l’unité de contrôle électronique (ECU) des véhicules concernés par le logiciel à l’origine de la fraude dans les tests d’émissions.

Le rapport technique présenté par la société et analysé par Ibama, souligne que la reprogrammation n’a été effectuée que sur 4.835 des 17.057 véhicules concernés, soit 28,34%. L’analyse technique du document a conclu que l’efficacité de la solution technologique introduite par le rappel n’a pas été prouvée.

Voir Aussi