ActualitésLe Brésil, un des principaux producteurs d’énergie éolienne des Amériques

Actualités

epa05727808 A general view for wind turbines in Montplaisir, south western France, 18 January 2017. The French Minister of the Environment Segolene Royal announced that France will not be affected by electricity cuts, despite the wave of severe cold and the unavailability of six nuclear reactors, thanks to renewable energies, wind turbines and solar energy will produce the equivalent of eight nuclear reactors, eight gigawatts.  EPA/CAROLINE BLUMBERG
16 Fév

Le Brésil, un des principaux producteurs d’énergie éolienne des Amériques

Brasilia – Le Brésil figure parmi les leaders mondiaux de la production d’énergie éolienne dans les Amériques, aux côtés des États-Unis et du Mexique, a indiqué le Global Wind Energy Council (GWEC), l’organisation représentative des industries de l’éolien.

Leader de l’énergie éolienne en Amérique du Sud, le Brésil a ajouté 2 GW à sa capacité éolienne en 2018 et a vendu ce type d’énergie à des prix compétitifs au niveau mondial (20 dollars par mégawatt heure), selon des données publiées récemment par le GWEC.

D’après Reive Barros, secrétaire du ministère brésilien des Mines et de l’Énergie, responsable de la planification et du développement de l’énergie, le Brésil dispose d’une capacité de production d’énergie éolienne de 14,7 GW.

« Cela représente environ 8% du réseau énergétique du pays et l’objectif est de porter ce pourcentage à 13% dans dix ans », a-t-il indiqué dans un communiqué, en relevant que la région du nord produit 85% de l’énergie éolienne du pays. Les États de Piauí, du Rio Grande do Norte et de Bahia se classant respectivement au premier rang.

La capacité totale installée d’énergie éolienne dans les Amériques (du nord, centrale et du sud) s’élève désormais à 135 GW, soit une augmentation de 12% par rapport à 2017, poursuit le GWEC, une agence qui regroupe plus de 1.500 entreprises et organisations du secteur de l’énergie éolienne réparties dans plus de 80 pays.

La demande pour ce type d’énergie dans la région devrait se maintenir, ajoute la même source qui prévoit 60 GW supplémentaires de nouvelles capacités éoliennes entre 2019 et 2023.

Et d’ajouter que la capacité installée d’énergie éolienne dans les Amériques a atteint 11,9 GW en 2018, en hausse de 12% par rapport à 2017, en précisant que l’Amérique du Nord (Canada et États-Unis) a vu sa capacité supplémentaire augmenter de 10,8% par rapport à jusqu’en 2017, alors que l’Amérique latine a connu une hausse de 18,7% par rapport à 2017.

Le Brésil s’est classé huitième au palmarès mondial de la production d’énergie éolienne en 2017. Depuis 2009, le géant sud-américain a lancé de grands projets pour construire des parcs éoliens en concédant aux investisseurs privés des contrats d’exploitation sur vingt ans, ce qui a favorisé un décollage rapide du marché des parcs à vent.

Voir Aussi