ActualitésBrésil: Vote majoritaire pour le rejet d’une plainte déposée par Greenpeace contre le ministre de…

Actualités

Un Malgache
27 Nov

Brésil: Vote majoritaire pour le rejet d’une plainte déposée par Greenpeace contre le ministre de l’Environnement

Brasília -La majorité des magistrats de la Cour suprême a voté pour le rejet d’une plainte pour diffamation déposée par Greenpeace contre le ministre de l’Environnement, Ricardo Salles, qui aurait accusé l’ONG d’être responsable de la pollution aux hydrocarbures des plages du nord-est.

Salles avait déclaré sur ses réseaux sociaux que Greenpeace devait expliquer la raison pour laquelle des navires (appartenant à Greenpeace) étaient proches de la côte lorsque les taches de pétrole sont apparues, qualifiant les militants comme des « écoterroristes ».

L’affaire était à l’examen jeudi soir lors de la séance plénière virtuelle de la Cour, ont indiqué les médias locaux, ajoutant que la rapporteuse du procès, Cármen Lúcia, a déclaré que « la Cour suprême était convaincue que les crimes de diffamation et de calomnie n’étaient considérées comme tel que lorsque la victime est un individu.

Elle a ajouté que « les faits relatés par Greenpeace constituaient un préjudice et non une diffamation. En effet, il n’y a pas d’imputation d’un fait précis, concret et déterminé, mais de faits génériques et de dépréciation de la valeur ».

« La diffamation, comme dans le cas de la calomnie, consiste à imputer à quelqu’un un fait déterminé et concret offensant sa réputation. Il faut donc décrire le fait déshonorant attribué à personnes », a-t-elle expliqué.

Voir Aussi