ActualitésBulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud

Actualités

29 Déc

Bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud

Buenos Aires – Voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud pour la journée de jeudi 29 décembre:.

– Argentine

La parlement de la province de Mendoza (1.000 kilomètres de Buenos Aires) a approuvé un projet de loi qui prévoit la transformation du zoo proche de la ville de Sana Rafael en un parc naturel destiné aux populations locales et le transfert graduel des animaux vers d’autres espaces plus adéquats.

Les autorités locales avaient décidé de fermer le zoo, créé en 1958, dans le cadre d’un accord avec plusieurs organisations de protection des animaux et de la nature.

La décision de la fermeture intervient suite à des mises en garde émises par des organisations de protection de l’environnement contre la détérioration des conditions de vie dans le zoo, notamment après le décès de plus de 70 animaux au courant de l’année.

Des ingénieurs industriels argentins ont soumis un projet visant à transformer d’ici 2030, la flotte de bus de transport public opérant dans la capitale et sa banlieue en bus électriques.

Le projet a été primé lors du 23ème Sommet mondial de l’énergie organisée à Istanbul en octobre dernier, rapportent les médias argentins, en relevant que le secteur du transport est responsable de 12 pc des émissions de gaz à effets de serre dans le pays.

L’Argentine s’est fixée un nouvel objectif pour la réduction de 18 pc des émissions à effets de serre à l’horizon de 2030 sans soutien international et de 37 pc avec ce soutien, contre 15 et 30 pc précédemment.

Ces nouveaux objectifs ont été présentés lors de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques (COP22), qui s’est déroulée à Marrakech, dans le cadre de la révision des contributions nationales en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

-Brésil

L’énergie produite à partir de l’éolien a considérablement augmenté au Brésil en dépassant une capacité de production de 10 Giga Watts grâce à 409 parcs éoliens en activité, rapporte le ministère de l’énergie et des mines.

Selon des données actualisées de l’Agence nationale de l’énergie électrique (Aneel), le ministère rapporte que l’énergie éolienne représente 6,68 pc de la matrice énergétique brésilienne, composée principalement de centrales hydroélectriques (60,98 pc).

La région du Nordeste (nord-est) offre le plus grand potentiel de développement de l’énergie éolienne pendant toute l’année grâce à des conditions climatiques favorables.

Au total, le Brésil compte 4.645 centrales de production de l’électricité à partir de différentes sources d’énergie totalisant 150 millions de kilowatts de puissance installée.

Au cours des prochaines années la capacité de production de l’électricité du Brésil augmentera de 25 millions de kilowatts avec l’entrée en fonction de 213 centrales en construction.

Le Centre national pour la recherche et la conservation des tortues de mer (Tamar) a appelé les estivants à ne pas perturber l’habitat des tortues marines qui viennent pondre leurs œufs sur les plages brésiliennes en cette saison.

Tamar a mis en garde contre l’usage des véhicules motorisés sur la plage et la libération des animaux au risque que ces derniers détruisent les nids des tortues.

L’usage des lumières artificielles pour éclairer les plages et la pollution de l’eau par des éléments organiques et d’autres non recyclables en raison de l’importante affluence vers les zones côtières affectent le cycle de vie des tortues marines et menacent l’environnement marin dans son ensemble, déplore l’institut.

-Chili

Le gouvernement chilien a annoncé qu’il compte réduire de 42 pc de la consommation énergétique du métro de la capitale grâce à la construction d’une centrale de production d’énergie solaire.

Selon la ministre des Biens nationaux, Nivia Palma, ce projet qui nécessitera un investissement de 250 millions de dollars, sera établi dans la région de Coquimbo, et portera sur l’installation de 254 panneaux photovoltaïques.

Le métro de Santiago transporte près de 2,5 millions de personnes par jour.

Voir Aussi