ActualitésLe Cameroun célèbre la Journée international des forêts le 21 mars 2018

Actualités

Foret ecology
13 Mar

Le Cameroun célèbre la Journée international des forêts le 21 mars 2018

Dakar – Le Cameroun va célébrer pour la première fois, la Journée international des forêts le 21 mars 2018, sous le thème « Les forêts au service des villes durables », rapporte la presse.

En prélude à cet événement, plusieurs activités ont été lancées depuis la semaine dernière notamment une campagne de sensibilisation sur le reboisement dans la ville de Yaoundé et ses environs.

Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du mardi 13 mars :.

Sénégal:

–Le Haut-Commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), Hamed Diane Semega a insisté sur les bons résultats du Programme de gestion intégrée des ressources en eau (PGIRE) dont la première phase a touché une population bénéficiaire de deux millions de personnes.

Cette première phase développée entre 2007 et 2013 s’attèle à faire que les différents projets aient un impact direct sur le quotidien des populations, a dit M. Semega, lundi, au cours de la cérémonie officielle de la première édition des Journées de l’OMVS organisée pour célébrer les 45 ans de l’institution.

Ce programme a permis d’aménager 43000 ha dans les quatre pays membres de l’organisation, a indiqué le Haut-Commissaire selon qui « 15.000 propriétaires ont été touchés correspondant à environ 110.000 bénéficiaires ».

Gabon :

–Les agents de l’Agence nationale gabonaise des parcs nationaux (ANPN), ont annoncé lundi la disparition de « Poto », un éléphant qu’ils observaient depuis plusieurs années à Nyonié au sud du parc national de Pongara situé à quelques encablures de Libreville, la capitale du pays.

Le pachyderme s’est éteint des suites d’une blessure à la patte. Poto avait, en effet, été pris, en novembre 2017, dans un piège en acier posé par les populations, indique Gabonactu.

« Cette disparition de Poto vient soulever une énième fois la problématique des pièges à câbles posés par les populations vivant aux alentours des parcs nationaux », s’indigne l’ANPN.

 

Kenya :

–La directrice générale de la « Kenya Seed Company », Azaria Soy a mis en garde les agriculteurs contre l’invasion des chenilles légionnaires d’automne, relevant que le ravageur a été détecté dans une ferme dans la région Kitale.

« Nous l’avons détecté dans l’une de nos fermes à Kitale. Nous voulons informer les agriculteurs pour être prêts, contrairement à l’année dernière au cours de laquelle nous n’étions pas préparés à l’invasion de ce ravageur », a déclaré la responsable citée par des médias locaux.

Des agriculteurs à Kaptumo et Kapsaiyo, dans le comté de Nandi, ont pour leur part fait état de la réapparition de ce ravageur, souligne-t-on.

D’après les chiffres des autorités, les chenilles légionnaires d’automne ont endommagé plus de 800.000 hectares dans 25 comtés du Kenya l’année écoulée.

Voir Aussi