ActualitésLes catastrophes naturelles liées au climat font courir des « risques significatifs » à la…

Actualités

07 Oct

Les catastrophes naturelles liées au climat font courir des « risques significatifs » à la Mongolie (Premier ministre)

Oulan-Bator – Les catastrophes naturelles liées au climat font courir des risques significatifs à la Mongolie, a assuré le Premier ministre mongol, Ukhnaa Khurelsukh, dans une intervention devant le Parlement.

« En Mongolie, le phénomène de l’exode rural s’est intensifié en raison des catastrophes naturelles liées au climat (…) et les problèmes qui en découlent font courir « des risques significatifs notre pays, en particulier dans la capitale, Oulan-Bator », a assuré le ministre lors d’une session consacrée, vendredi, aux questions de la réinstallation des populations et du développement urbain dans le pays.

La pollution de l’air et du sol dans la capitale, Oulan-Bator va empirer, d’où la nécessité, selon lui, d’accorder davantage d’attention à l’amélioration des conditions de vie et d’augmenter le nombre d’emplois dans d’autres villes et dans les zones rurales afin d’atténuer la surpopulation dans la région de la capitale.

Selon le Programme des Nations unies pour l’environnement, la température moyenne en Mongolie a augmenté de 2,10 degrés depuis 1940, soit le double de l’augmentation moyenne de la température dans le monde.

La Mongolie a une population de 3,2 millions d’habitants, dont 66 % vivent dans les zones urbaines, particulièrement à Oulan Bator, qui regroupe 46% de la population mongole.

Voir Aussi