ActualitésClôture à Agadir du cycle de formation du CNDH sur le genre, le climat et le développement durable

Actualités

Driss-El-Yazami-Rapport-préliminaire-de-la-CNDH-Election-_M21-504x2971
10 Sep

Clôture à Agadir du cycle de formation du CNDH sur le genre, le climat et le développement durable

Agadir  – Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a clos dimanche à Agadir son programme de renforcement des capacités de la société civile sur les interconnexions entre genre, climat et objectifs de développement durable (ODD), lancés en partenariat avec «Women Engage for a Common Future » (WECF) et la Fondation Heinrich Böll.

La séance de clôture de la troisième et dernière session de ce cycle, consacrée à la thématique « Finances climat», s’est déroulée en présence notamment du président du CNDH, Driss El Yazami.

Une vingtaine de représentants d’ONG nationales et régionales connues pour leur engagement et leur implication dans les domaines relevant du climat et de la défense des droits des femmes et de l’égalité, ont pris part à cette formation de deux jours animée par des experts internationaux.

L’accent a été mis sur la présentation des fondements des finances climatiques, l’architecture, les flux, leur distribution et leur orientation vers l’échelle territoriale pour en faire profiter les acteurs locaux, en particulier les groupements de femmes.

Selon les organisateurs, la formation s’est focalisée sur les exigences de rentabilité économique des fonds climat, l’ingénierie financière à adopter en intégrant d’autres sources de financement et de prendre connaissance des mécanismes de la préparation de projets à travers des exercices pratiques.

L’atelier a été l’occasion, indique-t-on, d’interagir autour des enjeux des finances, partager les initiatives de financement climat nationales et internationales, élaborer des outils de préparation de projet et montage des plans de financement, et présenter les expériences de planification climat territoriale.

Lancé par le CNDH et WECF en janvier 2017, dans la foulée de la COP22, le programme de renforcement des capacités de la société civile sur le genre, le climat et les ODD, est articulé autour de trois cycles de formation de formateurs.

Outre l’atelier d’Agadir, un premier module ayant porté sur le thème « Genre, changement climatique et Agenda 2030, vision globale et notions de base », s’est déroulé en janvier dernier à Rabat et le second, consacré à la thématique du ‘Genre et efficacité énergétique‘ s’est tenu en juillet écoulé à Marrakech.

 

Voir Aussi