ActualitésLes collaboratrices de l’AMSSNuR prêtes à partager leurs expériences avec les États africains…

Actualités

17 Sep

Les collaboratrices de l’AMSSNuR prêtes à partager leurs expériences avec les États africains membres de l’IAEA (responsable)

Rabat – Les collaboratrices de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR) se disent prêtes à partager leurs expériences et expertises avec les États africains membres de l’Agence internationale de l’énergie atomique (IAEA), a affirmé mercredi, le directeur générale de l’AMSSNuR, Khammar Mrabit.

Intervenant lors du lancement de la section WiN Africa (Women in Nuclear), M. Mrabit a saisi l’occasion pour affirmer la volonté des collaboratrices d’AMSSNuR à partager leurs expériences et expertises avec les Etats africains membres de l’IAEA, de même que leur détermination à contribuer à l’établissement et au renforcement des infrastructures de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques nationales et régionales, que ce soit à travers le forum des organismes de réglementation nucléaire en Afrique (FNRBA) ou par le biais de la coopération bilatérale.

Le responsable a relevé que l’AMSSNuR prône, depuis sa création en 2016, la parité homme/femme dans le cadre de sa stratégie des ressources humaines, mettant en avant sa structure organisationnelle comptant 49% de femmes parmi ses employés et 43% de femmes dans des postes de responsabilité, a indiqué l’AMSSNuR dans un communiqué.

A cet effet, il a fait part de l’importance qu’accorde l’AMSSNuR aux femmes et à leurs réalisations, mettant en exergue leur contribution significative à l’amélioration continue de la sûreté, de la sécurité et des garanties nucléaires et radiologiques à même d’assurer la protection du public et de l’environnement contre les risques liés à l’utilisation des rayonnements ionisants.

En outre, il a annoncé l’organisation de la première réunion des femmes des autorités réglementaires africaines (WiNARB) en 2021 au Maroc, afin de booster la coopération entre les femmes des autorités réglementaires dans les domaines de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques.

Cette manifestation, qui s’inscrit dans le cadre des Orientations Royales et conformément à l’intérêt porté par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la coopération interafricaine, a réuni quelque 142 participants, dont les collaboratrices d’AMSSNuR et plusieurs experts nationaux et internationaux.

Voir Aussi