ActualitésLa conservation du corail, une urgence au Vietnam

Actualités

epa01783632 Filipino students of the University of the Philippines - Diliman manuever the reefs  off Anilao, Batangas province,  south of Manila, Philippines on 05 July 2009.  A recent World Bank study revealed that barely 1 percent of the Philippines? 25,000 sq. m. of coral reefs remain pristine and more than 50 percent are unhealthy. The Philippine reefs are the most unique in the Pacific Ocean and home to over 2000 species of fish alone.  EPA/DENNIS M. SABANGAN
25 Mai

La conservation du corail, une urgence au Vietnam

Hanoï – La province côtière centrale de Phu Yen est à la recherche de solutions pour protéger les récifs coralliens endommagés par les activités humaines.

Les statistiques de l’Institut océanographique de Nha Trang montrent que Phu Yen compte 182 espèces de coraux, dont 17 se trouvent près de l’île de Yen. Les récifs coralliens peuvent être un facteur majeur du développement touristique local, mais ils sont gravement endommagés et exploités.

Les récifs coralliens ont été endommagés par les tempêtes et les activités humaines telles que la pêche et la surexploitation. Les récifs coralliens de l’île de Yen sont les plus endommagés.

« Il existe à la fois des récifs coralliens durs et mous. Ils sont gravement affectés par les ordures, les piscicultures et autres activités. Si nous n’agissons pas maintenant, nous les perdrons complètement car les coraux se rétablissent et se développent très lentement », a déclaré le Dr Hoang. Thi Thuy Duong du Centre tropical Vietnam-Russie.

La conservation du corail est une tâche urgente, selon les autorités locales qui estiment que ces récifs sont non seulement importants pour l’équilibre environnemental et- la biodiversité maritime, mais ils peuvent également contribuer à stimuler le tourisme durable et l’économie marine en général.

Voir Aussi