ActualitésCOP23: Les îles Fidji accueillent les 17 et 18 octobre la réunion ministérielle pré-COP

Actualités

Logo cop23 - MAP ECO
13 Oct

COP23: Les îles Fidji accueillent les 17 et 18 octobre la réunion ministérielle pré-COP

Canberra – Les îles Fidji accueillent les 17 et 18 octobre une réunion ministérielle pré-COP, en amont de la 23ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23), qui sera organisée à Bonn du 7 au 16 novembre prochain.

Cette réunion, préparatoire également la 13-ème Session de la Conférence des Parties siégeant en tant que Réunion des Parties au Protocole de Kyoto (CMP13) et faisant suite à la 1ère session de la Conférence des Parties siégeant en tant que Réunion des Parties à l’Accord de Paris (CMA1-2),  sera présidée par M. Salaheddine Mezouar et M. Josaia Voreqe Bainimarama, respectivement Présidents des COP22 et 23.

Elle servira de support pour des discussions politiques de haut niveau sur les principaux éléments des négociations de la COP23 en préparation des prochaines réunions de la Conférence à Bonn.

Lors de la pré-COP, les débats porteront sur les questions clés se rapportant à l’opérationnalisation de l’Accord de Paris et constituera une occasion de tirer parti des conclusions de la COP22 organisée à Marrakech, hautement saluée pour sa réussite, de réaffirmer l’engagement des pays signataires en faveur de l’Accord de Paris et de prendre des mesures significatives pour faire progresser la mise en œuvre de la feuille de route établie à Marrakech.

La présidence fidjienne place comme priorité la préservation du consensus multilatéral inscrit dans l’Accord de Paris pour des réductions substantielles des émissions de carbone.

Elle prévoit, par ailleurs, de maintenir l’élan pour la mise en œuvre de l’Accord par le biais d’une vague d’actions climatiques à laquelle tout un chacun doit s’impliquer.

Le 16 octobre, avant la pré-COP ministérielle, une journée de partenariat aura lieu à Nadi (capitale de Fidji), suivie d’événements parallèles au pré-COP qui débuteront le lendemain.

Cette journée examinera les questions de financement climatique et les voies possibles pour renforcer la résilience des océans et des zones côtières face au changement climatique, en s’adaptant aux priorités et objectifs spécifiques des pays.

Lors de la COP22, le Maroc a assuré les Îles Fidji de toute l’assistance et du soutien nécessaires pour faire en sorte que la COP23 soit à la hauteur de toutes les attentes et puisse  » poursuive la dynamique de Marrakech pour orienter les COP vers l’action et la mise en œuvre concrète de l’accord de Paris « .

Pour la première fois, un Etat insulaire organise une COP. Certes, les petits Etats insulaires sont particulièrement exposés aux conséquences du changement climatique qui se manifestent à travers la hausse du niveau des océans et l’accentuation de certains phénomènes météorologiques extrêmes.

Voir Aussi