ActualitésCOP24: Le rôle de l’industrie est décisif dans la lutte contre le changement climatique (Experts)

Actualités

People walk past the International Conference Center on October 12, 2018 in Katowice that hosts the UN climate summit COP-24 from December 1 to 14, 2018 in Poland's southern mining region of Silesia. (Photo by Janek SKARZYNSKI / AFP)
06 Déc

COP24: Le rôle de l’industrie est décisif dans la lutte contre le changement climatique (Experts)

Katowice – Le rôle du secteur industriel est crucial, voire décisif, dans la lutte contre le changement climatique pour parvenir à l’économie circulaire, ont affirme, jeudi, des experts économiques internationaux, en marge des travaux de la 24ème Conférence Mondiale sur le climat qui se tiennent à Katowice (Sud de la Pologne).

Intervenant lors d’une conférence animée par l’expert international, Jonathan Cullen de l’Université de Cambridge, sur le thème « Rôle de l’industrie et environnement », des économistes ont souligné « le rôle de l’industrie dans la protection de l’environnement, la lutte contre le changement climatique et la réduction de la pollution », ajoutant que ce rôle est essentiel voire primordial, le but étant d’atteindre l’économie circulaire, favorable à un environnement sain.

L’économie circulaire est un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits, vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien-être des individus.

Lors de cette rencontre, des experts ont mis l’accent sur le rôle important de l’administration, des hommes d’affaires et des ONG, dans la mise en œuvre de la stratégie de l’économie circulaire, ajoutant que la transparence, l’efficacité, la prise de décision intelligente et la réflexion commune aideraient à introduire la technologie du secteur respectueux de l’environnement, relevant que tout est lié au mouvement économique, à commencer par les politiques publiques et la production, la consommation et la gestion des déchets.

L’adoption de l’économie circulaire, ajoutent-ils, contribuerait à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50 pc, estimant que pour atteindre cet objectif, il faudrait fournir des données précises sur les flux de ressources et les mécanismes de production et de commercialisation, consommation, recyclage et traitement.

Mme Ewa Chodkiewicz, expert du fonds Mondial de la nature, a préconisé à cet égard, la création d’un fonds spécial pour encourager l’innovation, développer des industries respectueuses de l’environnement et financer les entreprises désireuses de réaliser de véritables mutations industrielles, tenant compte de la protection de l’environnement.

Des taxes supplémentaires devraient au contraire être imposées aux pays pollueurs, en apportant un changement dans le secteur industriel pour ne pas être contaminé », a-t-elle encore suggéré.

Le monde entier doit réfléchir au problème de la transformation radicale des industries polluées en faisant participer les consommateurs à l’accepter, à agir avec rapidité et réalisme, sans se focaliser sur le coût financier, car le prix de la santé humaine, de la pureté de l’air et de l’équilibre de la nature coûte très cher, a estimé en substance Mme Chodkiewicz.

Les travaux la COP24 se poursuivent à Katowice et devront prendre fin le 14 décembre.

1580918023

Voir Aussi