ActualitésLa Côte d’Ivoire se dote de la quasi-totalité des instruments de REDD+

Actualités

epa06070830 A man works in a charcoal factory near Abidjan, Ivory Coast, 06 July 2017. Charcoal is one of the main sources of domestic energy in  Ivory Coast. In 2002, it accounted for 20 per cent of national fuel consumption and at least 47per cent of urban population consumption. With the urbanization rate rising from 44.9 per cent in 2002 to 52 per cent in 2012 and subsidies for butane gas decreasing, this has led to high demand and the use of charcoal has increased significantly over the past decade, A phenomenon that contributes significantly to deforestation in Ivory Coast.  Covered with 16 million hectares of forests in 1900,  Ivory Coast now has less than 3.5 million. The government is aware of the environmental and economic consequences and has joined the International Mechanism for Reducing Greenhouse Gas Emissions from Deforestation and Forest Degradation as set forth in the framework of the UN Convention on Climate Change.  EPA/LEGNAN KOULA
19 Août

La Côte d’Ivoire se dote de la quasi-totalité des instruments de REDD+

Dakar- La Côte d’Ivoire s’est dotée, à ce jour, de la quasi-totalité des instruments de Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+), a annoncé à Abidjan, la directrice de cabinet adjointe du ministère de l’Environnement et du Développement durable, Nasséré Kaba.

Mme Kaba a fait cette annonce, mardi dernier à Abidjan, à l’ouverture d’un atelier international portant sur la conception des projets d’investissement REDD+ en Afrique, où elle représentait le ministre de tutelle Joseph Séka Séka.

Selon elle, les instruments de cette architecture portent sur une stratégie nationale REDD+ adoptée par le Gouvernement en 2017, un niveau de référence, un système national de surveillance des forêts et un système d’information sur les sauvegardes. « Ces outils dont leur opérationnalisation est attendue d’ici fin 2020 devront consacrer l’achèvement de la phase de préparation du mécanisme REDD+ en Côte d’Ivoire », a-t-elle assuré.

Voir Aussi