ActualitésCrise climatique en GB: Le bilan du parti conservateur critiqué

Actualités

qualité
18 Nov

Crise climatique en GB: Le bilan du parti conservateur critiqué

Londres- Le bilan du parti conservateur dans la lutte contre la crise climatique a été vivement critiqué dimanche par des scientifiques et anciens conseillers du gouvernement, alors que le chef du parti travailliste Jeremy Corbyn a averti que les prochaines élections étaient la dernière chance de mettre fin à l’urgence climatique, rapporte le quotidien The Guardian.

Les experts ont accusé les conservateurs de copier les politiciens de droite aux États-Unis en affaiblissant délibérément la protection de l’environnement.

Le parti au pouvoir subit une pression croissante sur la crise climatique pendant la campagne électorale alors que les analyses récentes montrent qu’il est sur le point de manquer plusieurs objectifs environnementaux clés. Boris Johnson est le seul chef de parti à avoir refusé de prendre part à un débat sur le climat à la télévision.

En même temps, une nouvelle analyse réalisée par le ministère du Travail révèle que les politiques environnementales mises en avant depuis 2017 et contrées par les conservateurs auraient permis de réduire les émissions de plus de 70 millions de tonnes par an d’ici 2030, soit plus que les émissions annuelles du Portugal, selon le quotidien.

D’après le journal, les travaillistes ont promis une « révolution industrielle verte transformatrice », alors que les libéraux démocrates se sont engagés à dépenser des milliards de dollars pour la résolution de la crise climatique. Mais les conservateurs ont prévu pour leur part un moratoire pré-électoral sur la fracturation ainsi que la plantation de 30 millions d’arbres d’ici 2025.

Voir Aussi