ActualitésCroissance de l’agriculture biologique avec plus de 2,8 millions de producteurs dans le monde

Actualités

epa05601501 An aerial picture made available 25 October 2016 taken from a drone shows a farmer from the BioBoerdeLand Gbr farm community harvesting organic carrots in a field near Algermissen in the district of Hildesheim, Germany, 24 October 2016. Due to the warm and dry weather in late summer,  the carrot harvest the season started later in the region and provided poorer yields - according to data from the Lower Saxony Chamber of Agriculture.  EPA/JULIAN STRATENSCHULTE
14 Fév

Croissance de l’agriculture biologique avec plus de 2,8 millions de producteurs dans le monde

Paris – Le monde connait une croissance de l’agriculture biologique avec plus de 2,8 millions de producteurs. La fédération internationale des mouvements d’agriculture biologique (IFOAM), a dévoilé, quelques mois avant le Congrès Mondial de la Bio (OWC), qui se tiendra en septembre 2020 en France à Rennes, les dernières données mondiales sur l’agriculture biologique via une étude réalisée avec l’institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL).

Le Congrès Mondial de la Bio va se tenir pour la première fois dans une région française consommatrice de produits Bio, du 21 au 27 septembre prochain, au Couvent des Jacobins à Rennes. Quelque 2.500 congressistes internationaux, de 50 pays y sont attendus pour échanger sur les défis et les solutions à apporter à une problématique fondamentale : comment mieux nourrir le monde en régénérant notre planète ?

Selon la dernière enquête du FiBL sur l’agriculture biologique dans le monde, à la fin de l’année 2018, les terres agricoles biologiques ont augmenté de 2,0 millions d’hectares, et les ventes au détail de produits biologiques ont également continué de croître, atteignant un nouveau record, comme le montrent les données de 186 pays.

En 2018, le marché mondial des aliments biologiques a dépassé pour la première fois les 100 milliards de dollars US (près de 97 milliards d’euros), estime la société d’études de marché Ecovia Intelligence. Elle ajoute que les États-Unis sont le premier marché avec 40,6 milliards d’euros, suivis par l’Allemagne (10,9 milliards d’euros) et la France (9,1 milliards d’euros).

La même année, de nombreux grands marchés ont continué à afficher des taux de croissance à deux chiffres, et le marché français de la bio a connu une croissance de plus de 15 %. Les consommateurs danois et suisses sont ceux qui ont le plus dépensé en aliments biologiques (312 euros par habitant en 2018). C’est au Danemark que la part de marché des produits biologiques est la plus élevée, avec 11,5 % de l’ensemble de son marché alimentaire.

En 2018, un total de 2,8 millions de producteurs biologiques étaient recensés dans le monde, indique la dernière enquête du FiBL qui souligne qu’un total de 71,5 millions d’hectares étaient gérés de manière biologique, ce qui représente une croissance de 2,9 %, soit de 2 millions d’hectares par rapport à 2017. Par ailleurs, c’est l’Australie qui possède la plus grande surface agricole biologique soit 35,7 millions d’hectares. Quant à l’Europe, elle occupe la deuxième place avec 15,6 millions d’hectares.

Selon la même source, au niveau mondial, « 1,5 % des terres agricoles sont biologiques ». Les pays où la part des terres agricoles biologiques est la plus importante sont le Liechtenstein (38,5 %), Samoa (34,5 %) et l’Autriche (24,7 %). Dans seize pays, 10 % ou plus de l’ensemble des terres agricoles sont biologiques, souligne-t-on.

La Fédération internationale des mouvements d’agriculture biologique (IFOAM) est la seule organisation internationale du secteur. Elle réunit un large éventail d’acteurs qui participent à la vision et à l’excellence de l’agriculture biologique à travers le monde. Fondée en France en 1972 et présente dans plus de 120 pays, IFOAM travaille à la durabilité de l’agriculture et aux enjeux de l’agriculture biologique, du champ à l’assiette.

Voir Aussi