ActualitésDéforestation en Indonésie: La réduction du CO2 récompensée par la Norvège

Actualités

epa04934470 A resident wearing a mask looks at a wildfire in the Indralaya area, Ogan Ilir, South Sumatra Province, Indonesia, 17 September 2015. Indonesian authorities deployed 1,000 soldiers in South Sumatra province to fight forest and plantation fires which are affecting the region with heavy haze. The practice of open burning to clear land is illegal and it is an annual hazard in Indonesia. The haze has paralyzed the airport in Jambi province for weeks and forced authorities to close schools.  EPA/ADI WEDA
18 Fév

Déforestation en Indonésie: La réduction du CO2 récompensée par la Norvège

Oslo – La Norvège versera un premier paiement à l’Indonésie pour avoir réduit ses émissions de CO2 résultant de la déforestation, soit près d’une décennie après la signature d’un accord d’un milliard de dollars visant à aider le pays à protéger ses forêts tropicales, selon le ministère norvégien du Climat et de l’Environnement.

Les émissions de dioxyde de carbone résultant de la déforestation en Indonésie avaient diminué en 2017, a indiqué le ministère dans un communiqué, soulignant qu’une fois que les chiffres seront vérifiés de manière indépendante, la Norvège garantira des paiements à l’Indonésie pour environ 4,8 millions de tonnes de CO2.

« L’Indonésie a lancé des réformes réglementaires audacieuses qui donnent leurs fruits », a déclaré le ministre norvégien du Climat et de l’Environnement, Ola Elvestuen.

« Il est probablement trop tôt pour constater une tendance claire, mais si la déforestation en Indonésie continue de diminuer, nous sommes prêts à augmenter nos paiements annuels pour récompenser les résultats de l’Indonésie et soutenir ses efforts », a affirmé le ministre, cité par le communiqué.

En 2010, la Norvège s’est engagée à soutenir l’Indonésie à hauteur d’un milliard de dollars, en fonction des résultats. Jusqu’à présent, environ 13% de ce montant ont été versés pour soutenir les efforts du gouvernement indonésien afin de lutter contre la déforestation.

L’Indonésie, qui abrite la troisième plus grande forêt tropicale au monde, est également le plus gros producteur d’huile de palme. Les écologistes attribuent une grande partie de la destruction de la forêt au défrichage des terres par les plantations de palmiers à huile.

Les émissions totales résultant de la déforestation et de la destruction des tourbières ont placé l’Indonésie parmi les principaux émetteurs du monde, mais le pays a fixé des objectifs ambitieux pour la réduction de ses émissions de près de 41% d’ici 2030.

Voir Aussi