ActualitésEntretien maroco-allemand à Mexico sur le développement du partenariat énergétique

Actualités

(07/11/16) au complexe d'énergie solaire Noor à Ouarzazate
13 Sep

Entretien maroco-allemand à Mexico sur le développement du partenariat énergétique

Mexico – L’état d’avancement des projets d’intérêt commun inscrit dans le cadre du partenariat énergétique entre le Maroc et l’Allemagne a été au centre des entretiens, mardi à Mexico, du secrétaire général du ministère de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Abderrahim El Hafidi, avec le Secrétaire d’Etat allemand à l’Energie, Rainer Baake.

Lors de cette rencontre qui a eu lieu en marge du « Sommet des leaders mondiaux de l’énergie », organisé par le Conseil mondial de l’Energie (CME), sous le thème « Énergie en transition: mener par le changement », les discussions ont également porté sur les perspectives énergétiques au Maroc et en Allemagne à l’horizon 2050 et l’appui de l’Allemagne à la création d’un centre de modélisation et de prospectives énergétiques.

Le responsable marocain a eu aussi des entretiens avec le Directeur de la coopération au ministère allemand chargé de l’environnement et président du « Transregional Workshop in Solar Power plant », qui a fait part de la disponibilité de son ministère à appuyer le Royaume dans ses démarches pour la création d’un centre d’analyse, de modélisation et de prospectives énergétiques.

Le responsable allemand a également exprimé la disposition de son pays à mobiliser les expertises nécessaires pour l’identification du potentiel marocain en STEP marines et dans le couplage des technologies renouvelables et le dessalement de l’eau de mer.

Par ailleurs, M. El Hafidi a tenu une réunion de travail avec des hauts responsables du Conseil Mondial de l’Energie, Tania Baumann et Sophie Rose, portant sur l’appui du CME au Royaume pour la réussite de sa transition énergétique, notamment pour la formation des cadres marocains dans la modélisation et la planification énergétiques, son accompagnement dans la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie d’efficacité énergétique, ainsi que le rôle que peuvent jouer les experts marocains pour appuyer le CME dans ses démarches de réformes des secteurs énergétiques des pays africains.

Voir Aussi