ActualitésLes États-Unis et le Brésil favoriseront le développement du secteur privé en Amazonie

Actualités

Amazonie
14 Sep

Les États-Unis et le Brésil favoriseront le développement du secteur privé en Amazonie

Brasília – Deux des principaux pays qui s’opposent à l’accord climatique de Paris, les États-Unis et le Brésil, ont déclaré vendredi qu’ils favoriseraient le développement du secteur privé en Amazonie, où la déforestation et les incendies de forêt ont récemment déclenché une alerte mondiale, soulignent des médias brésiliens.

Réunis à Washington, de hauts diplomates des deux pays se sont engagés à faire progresser la coopération stratégique, promise en mars dernier par Donald Trump et Jair Bolsonaro.

Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Ernesto Araújo, a de nouveau réagi aux critiques européennes à la manière avec laquelle le gouvernement Bolsonaro a géré les récents incendies en Amazonie.

« Dans le monde entier, nous voyons des idées qui remettraient en cause la souveraineté, sous prétexte que le Brésil ne peut pas faire face aux défis environnementaux. Ce n’est pas juste, et nos amis aux États-Unis savent que ce n’est pas juste », a déclaré Araújo après sa réunion avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

Pour le Brésil, a déclaré Araújo, il est possible de protéger l’Amazonie uniquement en générant du développement. Pour lui, l’association avec les États-Unis est cruciale.

Voir Aussi