ActualitésDes experts en conclave à Ifrane pour échanger leurs expériences sur les énergies renouvelables

Actualités

11 Mai

Des experts en conclave à Ifrane pour échanger leurs expériences sur les énergies renouvelables

Ifrane  -Des experts marocains et étrangers, des universitaires et des partenaires du secteur privé, ainsi que des chercheurs et des étudiants se sont réunis, mercredi à l’université Al Akhwayn à Ifrane dans le cadre d’un Symposium, pour échanger leurs expériences et partager des informations sur les énergies renouvelables et leurs applications.

Ce premier symposium international (10-12 mai), organisé sous le haut patronage de SM l Roi Mohammed VI, par les universités Moulay Ismail de Meknès, Mohammed V de Rabat, Al Akhawayn d’Ifrane, Euro- méditerranéenne de Fès et Chouaib Doukali d’El Jadida, s’inscrit dans le cadre des recommandations de la COP22 et conformément à la stratégie du Royaume dans le domaine de la protection de l’environnement.

Intervenant lors de ce symposium, initié sous le signe « Science de la matière et de l’ingénierie pour une énergie verte », le président de l’université Moulay Ismail, Hassan Sahbi, a relevé que ces universités aspirent, à travers ce symposium, l’unification de la vision pour une meilleure contribution dans le développement des énergies renouvelables conformément à la  stratégie du royaume qui est devenu un leader au niveau continental et mondial.

M. Sahbi a, dans une déclaration à la MAP, affirmé que la valeur de cette rencontre réside dans le nombre des participants et la qualité des experts qui ont répondu présent et qui représentent des pays pionniers dans le domaine de la recherche scientifique et notamment les énergies renouvelables, précisant que « pour participer à cet événement, il a été procédé à la désignation de 270 jeunes étudiants marocains chercheurs dans différents domaines et surtout en matière d’énergies renouvelables.

Ces étudiants, a-t-il enchaîné, ont été choisis parmi 600 chercheurs des différentes universités marocaines.

Selon le président de l’université Moulay Ismail, cette rencontre aura pour but la mise en place d’un pôle régional dans différentes universités de la région de Fès-Meknès pour travailler sur cet axe fondamental, moderne et prioritaire pour le Royaume.

Selon M. Hamid Ezzaraoui, professeur à la faculté des sciences et techniques de Rabat, cette rencontre internationale vise à soutenir le travail scientifique et l’appliquer dans toutes les disciplines qui tiennent compte des énergies vertes.

Il a fait savoir que des experts représentant notamment la Suède, les Etats-Unis, la France, l’Allemagne et le Mexique, ainsi que le Maroc présenteront à Ifrane leurs expériences scientifiques pionnières dans le domaine des énergies propres, tout en annonçant que la deuxième rencontre aura lieu l’an prochain à Rabat.

Pour M. Abdelilah Benyoussef, membre de l’académie Hassan II des sciences et technologies, la rencontre de trois jours devra mettre en exergue les différentes utilisations des énergies renouvelables notamment celles se rapportant à la transformation de l’énergie solaire en énergie électrique ou en gaz d’hydrogène qui peut être  une alternatif à l’utilisation du gaz du carbone qui représente un vrai danger pour l’avenir de la planète.

M. Benyoussef a relevé que la rencontre va soulever des questions portant sur les énergies renouvelables dans le domaine de la recherche scientifique et les moyens de développer l’énergie solaire ou éolienne pour parvenir à un changement de paradigme dans les énergies utilisées.

L’objectif de ce premier symposium international est d’impliquer les étudiants des cycles supérieurs dans divers séminaires et ateliers et formations spécialisées, ainsi que des partenariats entre les laboratoires et les chercheurs du continent et le reste du monde.

Voir Aussi