ActualitésForte vague de chaleur en Argentine

Actualités

epa04004179 A man sits under the sun at the Centenario park in Buenos Aires, Argentina, 30 December 2013. According to media reports, at least six people died as a heat wave hit the country. A state of emergency has been declared due to power cuts and water shortages throughout Argentina.  EPA/SILVINA FRYDLEWSKY
20 Fév

Forte vague de chaleur en Argentine

Buenos Aires – L’état d’alerte orange a été décrété au niveau de Buenos Aires et dans plusieurs villes de l’Argentine, en raison d’une forte vague de chaleur dans ce pays.

Le mercure atteint 41 degrés Celsius:

Selon les services météorologiques argentins, les températures dépassent les 41 degrés Celsius et resteront élevées.

Des orages sont à prévoir, d’après les mêmes services cités par les médias. Les températures connaîtront une baisse relative vendredi prochain.

 

La hausse des températures pourrait avoir de graves conséquences sur la santé:

La hausse des températures pourrait avoir de graves conséquences sur la santé, en particulier pour les personnes âgées, les enfants, les nourrissons, les femmes enceintes et les personnes souffrant de maladies chroniques.

Outre Buenos Aires et ses environs, de nombreuses provinces, notamment La Pampa, Mendoza, San Luis, San Juan, La Rioja, Catamarca, Cordoba, Santa Fe, Entre Rios et Corrientes connaissent des hausses record de températures.

Cette vague de chaleur fait suite à celle de 2018, l’année la plus chaude sur la planète.

En 2018, les températures de surface de la Terre en 2018 étaient les quatrièmes plus élevées depuis 1880, selon des analyses indépendantes de la NASA et de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

Les températures mondiales en 2018 étaient supérieures de 0,83 degrés Celsius à la moyenne de 1951 à 1980, selon les scientifiques de l’Institut Goddard pour les études spatiales (GISS) de la NASA à New York.

À l’échelle mondiale, les températures de 2018 se situent derrière celles de 2016, 2017 et 2015. Les cinq dernières années sont, collectivement, les années les plus chaudes depuis le début de l’enregistrement des températures.

La dynamique météorologique affecte souvent les températures régionales, de sorte que toutes les régions de la planète n’ont pas connu le même réchauffement.

Les tendances au réchauffement sont les plus fortes dans la région arctique, où 2018 a connu une fonte continue des glaces de mer.

 

Voir Aussi