ActualitésLa France veut que la BEI finance plus de « projets verts »

Actualités

La CEPALC
08 Jan

La France veut que la BEI finance plus de « projets verts »

Paris – La France veut que la Banque européenne d’investissements (BEI), finance plus de « projets verts », a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire.

La France souhaite que la BEI lève 10 milliards d’euros via une augmentation de capital afin de financer davantage de projets en faveur du climat, a souligné le ministre français lors de ses vœux, mardi, à la presse. Le but : démultiplier sa capacité à financer des projets en faveur du climat

« Nous souhaitons que cette augmentation de capital soit de 10 milliards d’euros et nous souhaitons que cette augmentation de capital soit réalisée en 2020 », a-t-il ajouté.

Dans sa nouvelle politique d’investissement, définie en novembre dernier, la BEI, basée à Luxembourg, qui est la banque de l’Union européenne, donne une priorité à la lutte contre le réchauffement climatique et au développement durable.

Par ailleurs, Bruno Le Maire a annoncé que son ministère accueillerait en février une conférence européenne sur l’économie verte, avec pour objectif de faire avancer tous les projets européens de croissance verte

Voir Aussi