ActualitésGhana: Quelque 80 volontaires nettoient les côtes du Golfe de Guinée

Actualités

plages-propres-essaouira-504x297
18 Sep

Ghana: Quelque 80 volontaires nettoient les côtes du Golfe de Guinée

Accra- Quelque 80 volontaires se sont déplacés pour nettoyer les côtes du Golfe de Guinée dans la capitale ghanéenne Accra dans le cadre de l’initiative de l’ONG Let’s Do It Ghana, un mouvement international qui s’attaque aux problèmes environnementaux et sociaux liés aux déchets solides, à l’occasion de la Journée mondiale du nettoyage.

La Journée mondiale du nettoyage a pour but de faire participer 150 pays, dont le Ghana, à la sensibilisation à l’assainissement et à la nécessité de nettoyer et protéger l’environnement.

Par ailleurs, Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du mardi 18 septembre

Sénégal :

La Directrice de l’Environnement et des Etablissements Classés (DEEC) du Sénégal, Maryline Diarra a indiqué, dimanche à Dakar, que son pays a opté pour une mobilisation générale impliquant les populations, les acteurs de la chaine du froid, et l’administration pour la protection de la couche d’ozone.

« Le combat pour la protection de la couche d’ozone doit être général. C’est pourquoi, le Sénégal a opté pour une mobilisation générale des populations, des importateurs de gaz et de l’administration, notamment la Douane qui gère les importations de ces produits», a dit Maryline Diarra.

Elle s’adressait à la presse au terme d’une randonnée pédestre dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Ozone (JMO), célébrée ce 16 septembre sous le thème : « Gardons espoir et poursuivons nos efforts dans le Protocole de Montréal ».

Mali:

Le secrétaire général du ministre en charge des Mines et du Pétrole, Makan Moussa Sissoko, a présidé récemment à Bamako, l’ouverture de l’atelier de formation sur les questions environnementales liées à l’industrie extractive.

Cette activité, organisée en collaboration avec le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques d’Afrique francophone subsaharienne (CREFIAF), s’inscrit dans le cadre du Projet d’amélioration de la surveillance de l’industrie extractive en Afrique francophone subsaharienne (PASIE), financé par le gouvernement canadien, à hauteur de 18 millions de dollars canadiens.

Les champs d’activité du projet PASIE concernent principalement le Burkina Faso, Madagascar, le Mali et le Cameroun.

Ce choix s’explique par le fait que ces pays ont connu une croissance importante du secteur minier au cours des 10 dernières années.

Gabon:

Les éléphants ont ravagé plusieurs plantations de banane aménagées par les coopératives admises dans le programme GRAINE, donnant ainsi une maigre production de 100 tonnes de régimes de ladite spéculation sur l’ensemble du Gabon, indique le site d’information « Gabonactu ».

« Nous avons été assez déçus au niveau de la production de la banane, la plupart des plantions que nous avons eu à développer ont été détruites par des éléphants », a déclaré Théophile Ogandaga, Président directeur général (PDG) de la Société de transformation agricole et du développement rural (SOTRADER).

Voir Aussi