ActualitésRoyaume-Uni: L’UKEF soutient jusqu’à 42.000 emplois d’ici 2035

Actualités

Togo
16 Oct

Royaume-Uni: L’UKEF soutient jusqu’à 42.000 emplois d’ici 2035

Londres – L’agence de crédit à l’exportation du Royaume-Uni (UKEF) pourra soutenir jusqu’à 42.000 emplois au Royaume-Uni d’ici 2035 si elle transfère son soutien aux projets de combustibles fossiles à l’étranger vers les énergies renouvelables et les infrastructures d’énergie propre, selon un rapport publié par Vivid Economics jeudi.

Intitulé « UK Export Finance and Domestic job », ce rapport montre que le soutien continu du gouvernement aux infrastructures de combustibles fossiles à l’étranger n’alimente pas seulement la dégradation de l’environnement et le réchauffement climatique, mais réduit les opportunités de créer des dizaines de milliers d’emplois au Royaume-Uni dans le cadre d’une « reprise verte » après la pandémie de coronavirus.

Les 2 milliards de livres sterling de financement dépensés chaque année par l’UKEF dans des projets pétroliers et gaziers créeraient beaucoup plus d’emplois s’ils étaient distribués à de petites entreprises d’énergie propre et aux technologies vertes, étant donné que les énergies renouvelables ont tendance à exiger plus de main-d’œuvre, estime le rapport.

Le rapport soutient également que les projets d’énergie propre ont plus besoin du soutien de l’UKEF que les projets de combustibles fossiles, car les entreprises renouvelables ont tendance à être plus petites, avec des bilans moins équipés pour absorber les risques par elles-mêmes.

Voir Aussi