ActualitésDes experts vietnamiens souhaitent rendre Hin Namno un patrimoine mondial

Actualités

Le ministre de l'Environnement
09 Avr

Des experts vietnamiens souhaitent rendre Hin Namno un patrimoine mondial

Un groupe de travail d’experts du patrimoine culturel vietnamien a été créé par pour aider le Laos à constituer un dossier visant à faire reconnaître par l’UNESCO la réserve nationale de Hin Namno en tant que site du patrimoine mondial naturel.

La réserve est située dans la province de Khammouane, à environ 150 km de la ville de Thakhek, dans la région sud-est du pays.

Couvrant une superficie de 82.000 ha, le site abrite plus de 40 espèces de mammifères, plus de 200 espèces d’oiseaux, 25 espèces de chauves-souris, 46 espèces d’amphibiens et de reptiles, plus de 100 espèces de poissons et plus de 520 espèces de flore. La faune rare vivant dans la réserve est le langur à queue rouge et le langur à joues blanches.

La réserve possède également un potentiel important dans le tourisme de nature, avec un réseau de grottes calcaires telles que Nangen, Vua (King), Troi (Heaven), Konglor et Xebangpha.

La plupart des zones calcaires de la réserve nationale de Hin Namno sont reliées au parc national de Phong Nha-Ke Bang dans la province centrale de Quang Binh au Vietnam, formant la plus grande zone karstique continue en Asie du Sud-Est.

Voir Aussi