ActualitésInde: Augmentation de 30% des problèmes de peau dus à la pollution (étude)

Actualités

consommation excessive
25 Nov

Inde: Augmentation de 30% des problèmes de peau dus à la pollution (étude)

New Delhi – Les problèmes de peau dus à la pollution ont augmenté d’un taux de 30% au niveau de la zone métropolitaine de Delhi, alors que la qualité de l’air continue d’atteindre des niveaux records dans la région, selon une étude publiée récemment par des experts de santé indiens.

La forte pollution toxique dans la région de Delhi a non seulement des effets néfastes sur la santé respiratoire et cardiaque des personnes, mais elle affecte également leur peau, provoquant des allergies, des éruptions cutanées et un vieillissement prématuré, a fait savoir le professeur et chef du département de dermatologie de l’Institut indien des sciences médicales (AIIMS) à New Delhi, M. Sharma.

« Les niveaux élevés de concentration de particules PM 2,5 dans l’air entraînent des inflammations de la peau », a ajouté M. Sharma, notant qu’en raison de la dégradation de la qualité de l’air à Delhi, le nombre de patients souffrant de problèmes dermatologiques a considérablement augmenté.

En hiver, la situation ne fait qu’empirer, en raison des températures basses qui rendent l’air froid et lourd, et la faiblesse de la vitesse du vent qui empêche la dispersion des polluants, a-t-il fait observer.

« Alors que notre peau est censée fonctionner comme une couche protectrice et conjurer les risques environnementaux, les niveaux actuels de pollution sont beaucoup trop difficiles à supporter, entraînant divers problèmes de peau et un vieillissement prématuré », a indiqué, pour sa part, le directeur du Centre médical MedSpa à New Delhi, Ajaya Kashyap.

Selon des experts, la pollution à Delhi étant caractérisée par des niveaux extrêmement élevés de particules ayant atteint 999 microgrammes certains jours, alors que le niveau autorisé est de 60 microgrammes, constitue un important facteur de risque des maladies dermatologiques.

Voir Aussi