ActualitésInde: dialogue au point mort entre le gouvernement et les agriculteurs agités

Actualités

06 Déc

Inde: dialogue au point mort entre le gouvernement et les agriculteurs agités

New Delhi – Des milliers d’agriculteurs indiens ont poursuivi, dimanche, leurs manifestations contre la réforme agricole et ce après l’échec du cinquième cycle de dialogue entre leurs dirigeants et le gouvernement.

Samedi, une délégation gouvernementale a proposé d’apporter quatre modifications majeures à l’ensemble des lois agricoles adoptées récemment par le gouvernement, cependant, les agriculteurs n’ont accepté aucun amendement et ont « exigé que les lois soient abrogées ».

Après cinq heures de discussions, les agriculteurs et le gouvernement n’ont pas pu trouver un terrain d’entente et une prochaine réunion a été programmée le 9 décembre, a indiqué à la presse des représentants des manifestants.

Des milliers d’agriculteurs indiens continuent de manifester depuis une dizaine de jours contre la réforme agricole, qui, selon eux, menace leurs moyens de subsistance, et continuent de camper à la périphérie de la capitale New Delhi et en bloquer les autoroutes.

Le gouvernement du Premier ministre, Narendra Modi a déclaré que les nouvelles lois visent à réviser les procédures d’achat désuètes et à donner aux producteurs plus d’options pour vendre leurs produits.

Les agriculteurs craignent que la législation finisse par démanteler les marchés réglementés en Inde et empêche le gouvernement d’acheter du blé et du riz à des prix garantis, les laissant ainsi à la merci des grandes entreprises.

L’agriculture représente près de 15% de l’économie de 2.900 milliards de dollars de l’Inde et emploie environ la moitié de ses 1,3 milliard de personnes.

Voir Aussi