ActualitésIndonésie: Les habitants de la capitale de l’Archipel se préparent à affronter les inondations

Actualités

Inde-Bombay-paralysee-par-les-inondations-dues-a-la-mousson
06 Fév

Indonésie: Les habitants de la capitale de l’Archipel se préparent à affronter les inondations

Indonésie –  Les neuf millions d’habitants de la capitale de l’Archipel se préparent à affronter les inondations, au moment où les villes périphériques voient passer des torrents d’eau boueuse sous leurs fenêtres, rapporte lundi la presse locale.

Deux personnes au moins ont été tuées suite aux pluies torrentielles qui sont tombées sur le pays, tandis qu’au moins quatre glissements de terrain pourraient aggraver ce bilan, a expliqué l’agence indonésienne spécialisée dans la surveillance des catastrophes naturelles.

Quelque 50 personnes ont trouvé la mort à Jakarta en 2007 qui a connu des inondations monstres.

Voici le bulletin de l’écologie de l’Asie-Océanie pour le mardi 6 février 2018 :

Australie

L’Australian Museum a lancé une application mobile nommée FrogID qui permet aux Australiens, naturalistes ou non, d’enregistrer les vocalisations de grenouilles afin de savoir à quelle espèce elles correspondent.

Après avoir enregistré une vocalisation et noté d’autres informations relatives au lieu de l’enregistrement ou à la couleur de l’amphibien, une identification précise peut être faite.

Cependant, elle n’est pas instantanée: le son est écouté, après sa soumission, par des experts du muséum qui trouve l’espèce correspondante et qui envoient la réponse.

Le projet rencontre un franc succès : 11.461 vocalisations ont été soumises conduisant au repérage de 111 espèces.

Inde

Le constructeur automobile « Ashok Leyland » prévoit de présenter un prototype de bus électrique lors de l’Expo India 2018 de voitures.

Le directeur financier de l’entreprise, Gopal Mahadevan a souligné dans une déclaration à la presse locale que « Ashok Leyland » va focaliser ses efforts sur trois technologies de batteries, à savoir la recharge de batteries, les batteries à longue durée et les batteries à recharge rapide pour les bus.

« Ashok Leyland » a établi un partenariat avec l’entreprise « Sun Mobility » pour le développement et la production de bus électriques afin de contribuer à la conservation de l’environnement en Inde, rapporte la presse locale.

Vietnam

La province de Binh Dinh (Nord) prévoit d’allouer, d’ici 2025, une enveloppe de 24,5 milliards de dongs (1,09 million de dollar) à un projet de préservation de la biodiversité.

Ce projet vise à protéger durablement et développer des écosystèmes naturels pour des espèces rares et en voie de disparition, à maintenir et développer les écosystèmes d’adaptation au changement climatique, et à sensibiliser le public à la protection de la biodiversité.

Plusieurs initiatives sont programmées dans le cadre de ce projet, notamment un corridor de biodiversité reliant la réserve naturelle d’An Toan à An Lao avec la zone de conservation de Kon Chu Rang de la province de Gia Lai, des jardins botaniques, un centre de secours aux animaux sauvages et un centre de conservation des plantes.

Chine

La Chine publiera en 2018 un plan de lutte de trois ans pour un air plus propre, a déclaré ce week-end le ministre chinois de la Protection de l’environnement, Li Ganjie.

Grâce à ce plan, les grandes villes en-deçà des standards de qualité de l’air verront leur densité moyenne de PM2,5, un indicateur clé de la pollution de l’air, chuter de 18%, a précisé le ministre.

Des plans d’action pour baisser le niveau de la pollution de l’air seront également mis en œuvre dans la région Beijing-Tianjin-Hebei et ses environs, le delta du fleuve Yangtsé, ainsi que d’autres régions ciblées.

Selon le ministre, la Chine a accompli en 2017 les principales tâches de son plan d’action de cinq ans pour améliorer la qualité de l’air. Il reconnait toutefois que des défis restent à relever, puisque 29% seulement des 338 villes chinoises ont atteint les standards de qualité de l’air.

Thaïlande

La pollution de l’air à Bangkok et dans de nombreuses autres provinces de la Thaïlande, a encore grimpé en flèche ces derniers jours avec un indice PM2.5 qui dépasse de loin les normes de tolérance de l’organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Centre de contrôle de la pollution (PCD) a mis en garde contre le niveau de PM2.5 qui a atteint une moyenne de 89 microgrammes de particules par mètre cube ces derniers jours, alors que le seuil de tolérance de l’OMS est de 25 microgrammes/M3.

Le Centre a conseillé les personnes vulnérables, enfants et personnes souffrants de maladies cardiovasculaires et respiratoires, à éviter les activités en plein air et à ne pas quitter leurs domiciles.

Lundi après-midi, la capitale Bangkok a enregistré un niveau critique de 162 microgrammes/M3. Le plus haut niveau enregistré à Bangkok au cours des cinq derniers jours a atteint 174 microgrammes.

Le directeur du PCD, Sunee Piyapanpong, a indiqué que l’augmentation de la pollution de l’air dans de nombreuses provinces et à Bangkok était le résultat d’un temps humide sans vents qui entraine l’accumulation de particules dans l’air à un niveau dangereux.

Voir Aussi