ActualitésIntempéries et inondations au Kenya: 285 morts et plus de 810.000 déplacés depuis avril (ministre)

Actualités

27 Mai

Intempéries et inondations au Kenya: 285 morts et plus de 810.000 déplacés depuis avril (ministre)

Nairobi- Quelque 285 personnes ont trouvé la mort et 810.655 autres ont été déplacées suite aux inondations et coulées de boue provoquées par les fortes précipitations qui s’étaient abattues depuis avril sur plusieurs régions du Kenya, a annoncé mercredi le ministre de la Dévolution, Eugene Wamalwa.

Rien que la semaine dernière, pas moins de 29 personnes ont perdu la vie et plus de 6000 autres ont été contraintes à se déplacer en raison des inondations et des glissements de terrain qui ont touché 33 comtés sur les 49 que compte le pays, a précisé le ministre lors d’une conférence de presse, ajoutant que les intempéries qui coïncident avec la saison des longues pluies (avril-juin) ont affecté les cultures et tué plusieurs centaines de têtes de bétail.

Le responsable a assuré que le gouvernement continuera à soutenir les familles affectées en termes de fourniture de secours et d’autres produits de première nécessité.

Pour M. Wamalwa, le moment est venu pour que les Kényans prennent au sérieux les alertes météorologiques en vue de parer aux pertes de vies humaines.

« À l’avenir, nous devons, en tant que pays, nous efforcer d’améliorer notre réponse aux alertes météorologiques. Nous devons les prendre au sérieux », a-t-il insisté.

« Il est triste de constater que dans les zones touchées à West Pokot et à Elgeyo Mrakwet, nos experts de la météorologie avaient émis des alertes mais les résidents n’ont pas pris les choses au sérieux », a déploré le ministre.

Les inondations et coulées de boue interviennent à un moment où le Kenya fait face à une montée des cas confirmés de Coronavirus qui ont atteint à la date de mardi 1348 infections, dont 52 décès et 405 guérisons.

Le Kenya est aussi confronté à une invasion acridienne qui a ravagé les cultures de 11 comtés de ce pays d’Afrique de l’est.

Voir Aussi