ActualitésKenya: Plus de 289 millions USD de la Banque mondiale et la BAD pour le financement de la deuxième…

Actualités

BAD
16 Nov

Kenya: Plus de 289 millions USD de la Banque mondiale et la BAD pour le financement de la deuxième phase d’un programme d’électrification rurale

Nairobi – Le Kenya a signé, récemment, deux accords avec la Banque mondiale (BM) et la Banque africaine de Développement (BAD), en vertu desquels les deux institutions financières internationales accorderont 30 milliards de shillings (plus de 289 millions de dollars), destinés au financement de la deuxième phase du programme d’électrification rurale « Last Mile Connectivity ».

Ces fonds permettront à la compagnie nationale de distribution d’électricité « Kenya Power » de raccorder 626.700 nouveaux ménages et clients à son réseau, outre l’installation de 6.320 transformateurs.

« Le projet Last Mile Connectivity devrait permettre de réduire le coût élevé de l’extension du réseau de fourniture électrique, principalement dans les zones rurales et les régions défavorisées », a déclaré le directeur général de « Kenya Power », Ken Tarus, cité par des médias locaux.

A noter que 1,4 million de ménages kényans avaient bénéficié de la première tranche de ce programme d’électrification rurale.

« Kenya Power » vise à raccorder 1,2 million nouveaux clients à son réseau durant l’exercice financier actuel qui s’achève en juin 2018 et prévoit de renforcer son réseau à travers la construction de 3.400 kilomètres de lignes de moyenne tension durant le même exercice.

Le distributeur national d’électricité procèdera également à la mise en place de 14 nouvelles sous-stations à travers le pays.

Le Kenya a porté le taux d’électrification de 27% en 2013 à 70,3% en juin 2017 et s’est fixé l’objectif d’atteindre l’accès universel à l’électricité d’ici à 2020.

Voir Aussi