ActualitésLaâyoune-Sakia El Hamra: Appel à davantage d’efforts pour protéger les zones humides

Actualités

Lac Amghas, province Azrou. Lac, nature, écologie, tourisme, pêche, environnement -DS
16 Fév

Laâyoune-Sakia El Hamra: Appel à davantage d’efforts pour protéger les zones humides

Laâyoune – Les participants à une rencontre régionale, tenue vendredi à Laâyoune, ont appelé toutes les parties prenantes au niveau de Laâyoune-Sakia El Hamra à s’engager davantage pour accroître les efforts visant la protection des zones humides (ZH) situées dans cette région.

Il importe également de procéder à l’achèvement d’un inventaire compréhensif et global des zones humides dans la région, une étape majeure dans le processus de valorisation des ces sites naturels, selon les recommandations sanctionnant les travaux de cet événement organisé par la coordination régionale de l’Alliance marocaine pour le climat et le développement durable (AMCDD).

Outre Khnifiss, inscrite dans la liste des zones humides d’importance internationale (sites Ramsar), la région de Laâyoune-Sakia El Hamra compte six ZH classées Sites d’intérêts biologique et écologique (SIBE) et trois autres jugés importants cités dans une étude réalisée au cours de l’élaboration de la stratégie nationale des zones humides.

Ainsi, les participants ont plaidé pour la mise en œuvre du cadre juridique régissant la protection des ZH tout en veillant au respect des spécificités de la région, le renforcement de la convergence et de la coordination entre les divers intervenants, en plus de l’intégration du volet de la protection de ces zones dans les plans d’action des communes territoriales concernées.

Ils ont, en outre, mis l’accent sur l’impératif de promouvoir le rôle de société civile dans la gestion et la surveillance des zones humides, à la faveur de la formation, de l’encadrement et du financement, et d’impliquer l’école dans ces efforts en favorisant l’éducation à l’environnement.

Il s’agit aussi de valoriser l’écosystème et d’encourager les activités écologiques dans les sites naturels à Oued Sakia, de transformer les ZH en réserves et parcs naturels régionaux et de mettre un place un centre d’information et de sensibilisation en la matière.

Ce rendez-vous, initié sous le thème « Pour une grande mobilisation et une gouvernance locale opérationnelle en vue de la protection de nos zones humides », fait partie d’une série de rencontres régionales programmées tout au long du mois courant par l’AMCDD dans différentes régions du Royaume, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des zones humides (02 février).

Le Maroc a actuellement 26 sites inscrits sur la liste des zones humides d’importance internationale (Sites Ramsar), ayant une superficie totale de 274,286 hectares.

D’après la Convention de Ramsar, les zones humides sont des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l’eau est stagnante ou courante, douce, saumâtre ou salée, y compris des étendues d’eau marine dont la profondeur à marée basse n’excède pas six mètres.

Voir Aussi