ActualitésL’action climatique et la croissance propre au centre des entretiens de la ministre canadienne de…

Actualités

View of the Ozone layer shot in January 1996 by European Space Agency (ESA) satellite ERS-2 taking part in the "Gome" project surveying the ozone layer. At right is printed a scale measuring the rate of Ozone present in the atmosphere. 

Vue de la couche d'Ozone prise en janvier 1996 par le satellite ERS-2 de l'Agence Spatiale Européenne pour le projet "Gome" de surveillance de la couche d'Ozone. L'échelle à droite mesure le taux d'Ozone sur les différents endroits de la planète. / AFP PHOTO
23 Jan

L’action climatique et la croissance propre au centre des entretiens de la ministre canadienne de l’Environnement avec son homologue mexicain

Montréal – L’action climatique et la croissance propre dans le cadre de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) ont été au centre des entretiens, à Mexico, de la ministre canadienne de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, avec le secrétaire de l’Environnement et des Ressources naturelles du Mexique, Rafael Pacchiano, a indiqué, lundi, le ministère canadien de l’Environnement.

Lors de leur rencontre, Mme McKenna et M. Pacchiano ont également discuté de la santé des océans et de la résilience en zone côtière, et souligné l’importance des négociations sur le chapitre de l’environnement dans le cadre de l’ALENA, qui est essentiel pour protéger l’environnement et attirer des investissements au Canada, au Mexique et aux Etats-Unis.

Dans ce cadre, les deux parties ont convenu d’accroître les efforts actuels de lutte contre les changements climatiques par la mise en œuvre de l’Accord de Paris, de l’alliance « Energiser au-delà du charbon » et de la déclaration sur la tarification du carbone dans les Amériques, a précisé la même source dans un communiqué.

Elles ont aussi souligné les possibilités de travailler ensemble à la protection de l’environnement et à la création de bons emplois grâce à des investissements dans l’énergie propre.

« Le Canada et le Mexique partagent des vues très semblables en matière d’action climatique et d’environnement (…) En travaillant ensemble au renforcement de l’ALENA, nous pouvons mieux protéger notre environnement commun, favoriser les mesures de lutte contre les changements climatiques et déployer rapidement des solutions propres dans la région », a déclaré Mme McKenna, citée dans le communiqué.

Le Canada et le Mexique ont aussi convenu qu’il faut de toute urgence renforcer la résilience des collectivités côtières dans la région des Caraïbes, qui est menacée par l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et la hausse du niveau de la mer, en raison des changements climatiques.

A ce sujet, Mme McKenna et M. Pacchiano ont exprimé leur volonté de poursuivre les discussions sur les collectivités côtières et la résilience climatique dans la région des Caraïbes en marge du Sommet mondial de l’océan, qui aura lieu au Mexique en mars prochain.

Par ailleurs, Mme McKenna a animé une table ronde avec des entreprises canadiennes et mexicaines du domaine de l’énergie renouvelable et des technologies propres, ainsi qu’avec des sociétés publiques mexicaines du secteur de l’énergie, Mexican Petroleum (PEMEX) et la Commission fédérale de l’électricité (CFE) du Mexique, tout en soulignant que les réformes mises en place au sein du secteur mexicain de l’énergie ont créé des débouchés pour les entreprises canadiennes.

Voir Aussi