ActualitésL’Afrique du sud prête à contribuer à la réussite de la COP22

Actualités

27 Sep

L’Afrique du sud prête à contribuer à la réussite de la COP22

Johannesburg, 31/08/2016 (MAP)- Le gouvernement sud-africain a exprimé, mercredi, sa disposition à contribuer « sincèrement » à la réussite de la 22ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), qui aura lieu à Marrakech en novembre prochain.

Cette volonté a été exprimée lors d’entretiens tenus à Pretoria par M. Aziz Mekouar, ambassadeur pour les négociations multilatérales au sein du Comité de pilotage de la COP22, avec de hauts responsables du ministère sud-africain des Affaires étrangères.

Les entretiens ont été l’occasion d’aborder tous les points qui concernent les négociations sur les changements climatiques, notamment les conditions relatives à l’entrée en vigueur de l’accord de Paris et celles se rapportant à l’adaptation de l’Afrique aux changements climatiques ainsi que les principales initiatives qui seront lancées à l’occasion du conclave de Marrakech, a confié M. Mekouar à la MAP.

Un accent a été mis lors de la rencontre sur l’importance que revêt la conférence pour le continent africain d’autant plus que ce rendez-vous se tient en terre africaine, a dit le diplomate.

Le responsable marocain a affirmé avoir perçu chez ses interlocuteurs sud-africains une appréciation « extrêmement positive » au sujet de la tenue de cette conférence au Maroc.

« Les responsables sud-africains ont assuré qu’ils feront tout pour que la COP22 soit une réussite, car il s’agit d’une conférence qui se tient au Maroc et en Afrique », a-t-il dit.

Ont pris part à ces entretiens MM Ebrahim Saley, directeur général adjoint chargé de la gouvernance globale et de l’agenda continental au sein du ministère sud-africain des Affaires étrangers, Simon Cardy, directeur des changements climatiques au sein du ministère, et Maesela Kekana, directeur-général chargé des changements climatiques au ministère sud-africain de l’Environnement.

Le chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Pretoria, Rachid Agassim, a également pris part à cette rencontre.

Rappelons qu’une délégation du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) a récemment fait le déplacement en Afrique du sud où des entretiens ont eu lieu avec une vingtaine d’ONG actives dans le domaine des droits de l’homme notamment à Johannesburg, Pretoria et le Cap. (MAP)

Voir Aussi