ActualitésL’Equateur confirme une fuite de pétrole dans une région exploitée par Repsol

Actualités

Repsol
14 Juil

L’Equateur confirme une fuite de pétrole dans une région exploitée par Repsol

Quito – Le ministère équatorien de l’Environnement a confirmé, vendredi, une fuite de pétrole, survenue dans une zone amazonienne exploitée par l’entreprise espagnole Repsol.

La zone touchée, le 4 juillet dernier, par la fuite de pétrole couvre une superficie de 2.290 mètres carrés, a indiqué le ministère dans un communiqué, en imputant cet incident à une défaillance technique qui a provoqué une augmentation de la pression dans un pipeline et causé la fuite.

L’entreprise Repsol doit présenter un rapport sur l’incident dans les prochains jours et détailler les causes techniques ayant provoqué la fuite.

Repsol, qui exploite deux blocs en Amazonie équatorienne, avait annoncé mercredi dernier que la fuite est mineure, chose qui a été dénoncée par les populations locales de la région.

L’entreprise espagnole a également annoncé qu’elle a réparé la fuite en coordination avec le ministère de l’Environnement de l’Équateur.

Mardi, plusieurs collectivités de la province amazonienne de Orellana (est), avaient dénoncé la pollution d’une rivière dans la zone de déversement et ont demandé « une remise en état complète de la zone ».

Repsol, pour sa part, a assuré qu’il a respecté « les normes les plus élevées dans l’industrie » pour réparer les dégâts « sous le contrôle des autorités ».

Voir Aussi